Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Un plan d'action pour lutter contre la pollution de l'eau de mer sur le littoral du Coutançais

mardi 26 septembre 2017 à 22:36 Par Lucie Thuillet, France Bleu Cotentin

Ce mardi 26 septembre, un comité de pilotage a été créé pour essayer de résoudre les problèmes de pollution qui touchent le littoral de Coutances Mer et Bocage. Il réunit les élus, les services de l'Etat, les représentants des conchyliculteurs et agriculteurs, l'ARS ou encore l'agence de l'eau.

Un comité de pilotage en place pour trouver des solutions aux problèmes de pollution sur la côte ouest
Un comité de pilotage en place pour trouver des solutions aux problèmes de pollution sur la côte ouest © Radio France - Lucie Thuillet

Saint-Malo-de-la-Lande, France

Ce mardi 26 septembre 2017, à Saint-Malo de la Lande, la communauté de communes Coutances Mer et Bocage a réuni tous les acteurs concernés par les problèmes de pollution de l'eau de mer, entre les havres de la Sienne et de la Vanlée, qui entraîne de nombreuses interdictions (pêche à pied, mytiliculture ou encore baignade).

Un travail collectif

Autour de la table, les acteurs de la conchyliculture, de l'agriculture, les services de l'Etat, les élus locaux et départementaux, mais aussi l'agence régionale de santé et l'agence de l'eau Seine Normandie ont créé ensemble un comité de pilotage pour suivre toutes les actions menées.

"Nous devons être solidaires pour trouver l'origine de ces pollutions des eaux et les éradiquer car elles fragilisent l'économie locale, la conchyliculture, le tourisme et elles pourraient nuire à l'image du Département" soutient Jacky Bidot, le président de Coutances Mer et Bocage.

Des contrôles renforcés

Depuis lundi 25 septembre, les services de la Direction départementale des territoires et de la mer de la Manche multiplient les contrôles sur le terrain. Une quarantaine d'agents sont mobilisés pendant dix jours pour faire des contrôles visuels et des prélèvements sur les réseaux et des cours d'eau sur la zone littorale, entre Lingreville et Regnéville-sur-Mer puis en amont, le long du fleuve La Sienne et de ses affluents.

Les stations d'épuration, les réseaux d'assainissement, les pratiques agricoles... tout sera passé en revue selon la DDTM. "L'idée ce n'est pas de stigmatiser, c'est de faire la pédagogie dès qu'on repère un dysfonctionnement, d'informer le responsable, lui demander de rectifier le tir et si finalement il ne le fait pas, il sera sanctionné" explique Jean Kugler, le directeur départemental.

"Des groupes de travail thématiques vont également rassembler tous les acteurs dans les jours et semaines qui viennent et nous réunirons à nouveau le comité de pilotage en janvier pour faire un point d'étape", explique Edmond Aïchoun, le sous-préfet de Coutances qui a co-présidé cette réunion.