Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Un procédé novateur pour la nouvelle station d'eau potable du Grand Bourg

-
Par , France Bleu Creuse

Cette station de reminéralisation de l'eau, ouverte il y a un mois et demi, est unique en France. Elle utilise un nouveau procédé au lait de chaux.

image par défaut

Au Grand Bourg, on innove. La toute nouvelle station de reminéralisation de l'eau a été inaugurée en grandes pompes hier et pour cause. Elle utilise un procédé unique en France à base de lait de chaux micronisée et non pas à base de calcaire. Ce lait de chaux sert à reminéraliser l'eau des bassins granitiques creusois qui est trop acide et trop agressive pour les canalisations. 

C'est l'aboutissement d'un travail de cinq ans, initié par le Conseil général de la Creuse avec les organismes publics mais aussi toutes les entreprises du secteur de l'eau, habituellement concurrentes. Cette station d'eau potable du Grand-Bourg a couté 160.000 euros (HT) alors que le coût est d'environ 300.000 euros pour une station classique. 

Une nouvelle station adaptée aux petits captages et moins chère