Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Un projet d'éoliennes fait débat dans le nord du Loiret

-
Par , France Bleu Orléans

Une réunion publique se tient ce soir à Lorcy, au sujet de l'implantation d'éoliennes dans le village. La société porteuse du projet, Volkswind, espère implanter 7 éoliennes sur la commune.

Éolienne dans le Loiret, photo d'illustration.
Éolienne dans le Loiret, photo d'illustration. © Maxppp - Collection Watier

Lorcy, France

A l'origine, les éoliennes de Lorcy devaient mesurer 180 mètres de haut, c'est à dire la taille des plus grandes de France actuellement. Un projet critiqué par les riverains et les élus. Une association avait même lancé une pétition, qui a recueilli un peu moins de 100 signatures à ce jour.

Face à la colère des opposants, Volkswind a finalement revu son projet à la baisse. Les éoliennes mesureront 164 mètres. Toujours trop haut, estime Claude Thillou, président de l'Association de Sauvegarde du Territoire Gâtinais (ASTG). Il dénonce une dépréciation de la valeur des habitations, et des nuisances sonores et visuelles. Les premières éoliennes seront à 600 mètres d'un hameau.

Logiquement, une éolienne qui fait 164 mètres devrait se trouver à 1,64 kilomètres des habitations. C'est ce qui se fait de plus en plus au niveau européen. En France, la loi dit que les éoliennes ne doivent pas se trouver à moins de 500 mètres des habitations. Le problème, c'est qu'au départ, les éoliennes ne faisaient que 100 mètres de haut." - Claude Thillou, président de l'ASTG.

En face, chez Volkswind, on ne compte pas pour l'instant revoir le projet à nouveau à la baisse. Le directeur adjoint de la société, Richard Polin, estime d'ailleurs que l'argument des opposants ne tient pas.

Cette disposition date de 2011, on disposait déjà de machines de plus de 150 mètres et plus. 500 mètres, c'est une distance suffisante pour éviter des nuisances sonores aux riverains. 1,64 kilomètres, ce serait impossible ici, et à l'échelle de la France, cela laisserait peu de place, voire pas du tout, à l'implantation d'éoliennes." - Richard Polin, directeur adjoint Volkswind.

Volkswind viendra présenter son projet ce soir à la salle des fêtes de Lorcy, à 20h. L'enquête publique doit démarrer le 24 janvier, elle doit durer un mois.