Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un record de température pour un mois de juin a été battu mercredi, selon Météo France à Parçay-Meslay en Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

Avec 36,8 degrés relevés sous abri, mercredi, à Parçay-Meslay, Météo France affirme que le record de chaleur pour un mois de juin a été battu. A priori, on va vivre aujourd'hui le dernier jour de canicule.

Il a fait jusqu'à 38,3 degrés sous abri, mercredi, en Indre-et-Loire. Météo France, à Parçay-Meslay, a mesuré un record de température
Il a fait jusqu'à 38,3 degrés sous abri, mercredi, en Indre-et-Loire. Météo France, à Parçay-Meslay, a mesuré un record de température © Maxppp - Maxppp

Si vous avez suffoqué, hier, dans les rues de Tours, c'est normal : Météo France à Parçay-Meslay a relevé jusqu'à 36,8 degrés à l'ombre et sous abri. C'est la plus haute température relevé au mois de juin. Le précédent record était de 36,7 degrès en 1976.

Tours n'a pourtant pas été l'endroit le plus chaud d'Indre-et-Loire, hier : Il a fait jusqu'à 37,3 degrés à Reignac-sur-Indre, au Nord de Loches, mais là-bas, ce n'était pas un record, puisqu'il avait fait 38,4 degrés, le 22 juin 2003.

Dans ces conditions, évidemment, trouver de quoi se rafraîchir devient une nécessité, et même un défi, quand il s'agit de trouver un ventilateur : un supermarché de Tours-Nord en a vendu plus de 500 en deux jours. Il a également doublé ses livraisons de bouteilles d'eau, et deux employés se relaient en permanence pour remplir le rayon.

Comme tous les jours, ou presque, depuis le début de la semaine, la canicule a des conséquences multiples :

  • Une pollution à l'ozone, avec une qualité de l'air médiocre, aujourd'hui encore, dans l'agglomération tourangelle.
  • Un incendie, dans les champs : 13 hectares de chaumes et de cultures sont partis en fumée, à Marçay, au sud de Chinon.
  • Des retards dans les trains, en fin d'après-midi, notamment sur la ligne TGV entre Paris et Tours.
  • La climatisation de la crèche du quartier Tonnelé n'a pas tenu : la quarantaine d'enfants a été accueillie dans une crèche voisine qui disposait encore d'une pièce rafraichie.

La mairie de Tours rappelle par ailleurs qu'il est strictement interdit de se baigner dans la Loire et le Cher

Il y a des trous d'eau, des remous, et près des ponts, il y a aussi des morceaux de métal, sous l'eau, sur lesquels on peut se blesser. Dimanche dernier, un homme qui avait plongé depuis un déversoir du Pont Wilson s'est noyé, mais c'est vrai qu'avec ces températures caniculaires, on voit énormément de monde dans la Loire ou le Cher. La police municipale de Tours rappelle donc qu'elle peut verbaliser ceux qui ne respectent pas cette interdiction.

  • Tours
Choix de la station

À venir dansDanssecondess