Climat – Environnement

VIDÉO - Un renard prend ses aises à Villers-lès-Nancy

Par Angeline Demuynck, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu mercredi 11 octobre 2017 à 17:50

Le renard apprécie particulièrement la voiture du maire de Villers
Le renard apprécie particulièrement la voiture du maire de Villers - Mairie de Villers-lès-Nancy

Un renard s'est installé dans le quartier de la mairie de Villers-lès-Nancy. Adepte de siestes sur les toits des voitures et peu farouche, il est devenu, en quelques jours, la mascotte des habitants.

Son poil est d'un beau roux luisant, son regard doux, sa frimousse enjôleuse. Le renard qui a élu domicile près de la mairie de Villers-lès-Nancy est au cœur des conversations en ce début octobre. "Je l'ai vu hier, il est beau, raconte Annick, une habitante du quartier. Le soir, il passe souvent par les résidences, je pense qu'il a son lit dans le coin", ajoute celle qui lui laisse de temps en temps un morceau de viande. "Il aime bien monter sur les voitures, complète Célia, employée du bureau de tabac voisin. Surtout sur celle du maire !", précise t-elle d'un ton taquin. En tout cas, l'animal n'est pas farouche et se laisse filmer sans sourciller.

"C'est la mascotte de Villers" Annick, une habitante

"Il est très sociable et il a une sévère tendance à se mettre sur les toits des voitures", confirme François Werner, le maire de la commune. Le renard est effectivement un animal urbain comme l'explique Daniel Adrian, le responsable de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) en Meurthe-et-Moselle : "entre les déchets que les gens laissent et les souris et autres rongeurs qui aiment bien vivre au contact de l'homme, il a beaucoup de nourriture disponible. Après, le prendre en photo sur un toit de voiture, ce n'est pas commun. Mais rien ne nous prouve qu'il n'a pas été en contact avec l'homme, que ce n'est pas un renardeau apprivoisé moins farouche que les autres".

Vecteur de maladies

Le seul danger lié à la proximité du renard, ce sont les maladies qu'il pourrait véhiculer, explique le spécialiste des animaux sauvages. L'echinococcose alvéolaire notamment. En revanche, pas de risque pour la rage, éradiquée de France depuis plusieurs années.

Quoi de mieux qu'un toit de voiture pour observer le monde?  - Aucun(e)
Quoi de mieux qu'un toit de voiture pour observer le monde? - Mairie de Villers-lès-Nancy

Aussi charmant qu'il soit, l'occupant sauvage du parking sera bientôt délogé. "On s'efforce de le capturer avec une cage, explique François Werner. Ce serait préférable qu'il retrouve un cadre vie plus adapté". Classé comme nuisible, la nouvelle mascotte de Villers devrait, en théorie, être euthanasié. Mais la mairie souhaiterait le confier à un centre de séjour pour le réadapter à la vie sauvage.