Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Un stand à Metz pour bien choisir ses oeufs

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Dans le cadre de la semaine européenne du développement durable à Metz, les associations messines se mobilisent pour la protection de la nature et le bien-être animal. Ce vendredi, dans le centre-ville de Metz, l'association Welfarm alertait sur le sort des poules pondeuses.

Bio, en plein air, label rouge .. Il y a plein de labels concernant les "ovo-produits", les aliments qui contiennent des oeufs
Bio, en plein air, label rouge .. Il y a plein de labels concernant les "ovo-produits", les aliments qui contiennent des oeufs © Radio France - Roméo Van Mastrigt

Metz, France

Des cookies, des brioches, des tartes ou des tagliatelles, on trouve des tas d'ovoproduits sur le stand de l'association Welfarm. On peut trouver des œufs dans des centaines de produits différents, sans forcément le savoir. Ces œufs, classés de 3 à 0, sont tous produits de différentes façons (en plein air, en batterie, etc ...). Gwendoline Farias Ranito, l'animatrice du stand de Welfarm, veut alerter sur le pouvoir du consommateur : "Avec son porte-monnaie, le client peut influer sur le bien-être des animaux. En achetant du bio, on va avoir un cahier des charges qui va faire en sorte que la poule va avoir une meilleure vie, plus en phase avec ses besoins physiques et comportementaux". 

Le stand Welfarm, rue Serpenoise à Metz - Radio France
Le stand Welfarm, rue Serpenoise à Metz © Radio France - Roméo Van Mastrigt

Jean-Michel Mick, un bénévole à la retraite, prend l'exemple de cookies industriels : "sur la boîte, aucun signe d'un label bio ou de respect de l'animal, ces cookies -délicieux par ailleurs - sont faits avec des œufs de batterie. En France, 63% des poules sont encore détenues en cage !" Le message de l'association : mangez bio pour améliorer la vie des animaux. 

Une pétition pour "libérer les poules" a été mise en place par l'association - Radio France
Une pétition pour "libérer les poules" a été mise en place par l'association © Radio France - Roméo Van Mastrigt

Un argument qui fait mouche auprès d'Isabelle, une messine de 50 ans à vélo, qui fait extrêmement attention à ce qu'elle consomme. Mais elle reste méfiante vis-à-vis du bio : "je me suis déjà fait avoir ! J'avais acheté bio, et en lisant l'étiquette, c'était bourré de sucre et de cochonneries. Le bio, ce n'est pas toujours la garantie d'un bon équilibre alimentaire", regrette-t-elle. 

Actuellement, les Lorrains consomment plus de 110 millions d’œufs tous les ans.