Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Une belle moisson en Côte d'Or

mardi 4 août 2015 à 16:26 Par Stéphane Parry et Jacky Page, France Bleu Bourgogne

Des récoltes en hausse de plus de 21% par rapport à l'année dernière, en Côte d'Or, les moissons se sont achevées avec une dizaine de jours d'avance, favorisées par le temps chaud et sec.

Les moissons auront été difficiles cette année à cause des grandes chaleurs et de la sécheresse.
Les moissons auront été difficiles cette année à cause des grandes chaleurs et de la sécheresse. © PHOTOPQR/LE PARISIEN - Jean-Baptiste QUENTIN

La principale coopérative, Dijon Céréales annonce avoir engrangé 580 000 tonnes de blé, orges, colzas et pois. Les quantités sont au rendez-vous, et la qualité aussi, mais tous les céréaliers du département ne sont pas pour autant à la fête. La sécheresse a tout de même fait chuter les rendements dans des terres légères des secteurs du nord de Dijon, contreforts de Dijon, Saint Seine l'abbaye et Is sur Tille. A Til Chatel, on n'a mesuré que 20 mm de pluie du 1er juin au 14 juillet contre une moyenne de 95.8mm depuis 1998.

Les silos ont fait le plein en Côte d'Or.

Les blés ne sont pas en reste avec une progression de 25% et des taux de protéines corrects.Dans ce tableau, les colzas déçoivent, victimes d'un excès de pluie au moment de la floraison en avril, puis de la sécheresse. Les rendements reculent de 7%. La moisson d'automne ne sera pas bonne. Les cultures de printemps, maïs, tournesol et soja ont particulièrement souffert du manque d'eau et de la chaleur.

 

ENROBE / Bilan moissons