Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Une cagnotte pour sauver la falaise de Talmont-sur-Gironde

-
Par , France Bleu La Rochelle

Depuis la tempête Xynthia en 2010, la falaise de Talmont-sur-Gironde (Charente-Maritime) est grignotée par l'érosion. Elle a perdu perdu trois mètres en moins de dix ans. Le maire de la commune lance donc une campagne de financement participatif pour récolter 10.000 euros dans un premier temps.

La falaise de Talmont-sur-Gironde menacée par l'érosion
La falaise de Talmont-sur-Gironde menacée par l'érosion © Radio France - Marina Guiert

Talmont-sur-Gironde, France

La commune de Talmont-sur-Gironde lance une campagne de financement participatif pour sauver sa falaise. Depuis la tempête Xynthia en 2010, elle ne cesse de reculer. Elle a perdu trois mètres en moins de 10 ans et 170 mètres de promenade le long de l'océan sont désormais menacés. "La commune a déboursé 400.000 euros après la tempête Xynthia pour restaurer cette partie des remparts et de la falaise. Neuf ans plus tard nous sommes à un million et demi d'euros, au bas mot ! Le montant peut augmenter au fur et à mesure du temps". Selon Stéphane Loth le maire de Talmont-sur-Gironde, ce montant pourrait grimper à deux millions d'euros minimum dans deux ans, si les travaux ne sont pas faits avant. 

" Notre patrimoine architectural, si beau est en train de disparaître parce qu'on est dans des procédures technocratiques et lentes"

Le département de la Charente-Maritime et la région s'engagent à verser 600.000 euros mais cette participation est conditionnée à nouvelle étude des sols pour déterminer quels matériaux utiliser. L'étude coûte 100.000 euros. Stéphane Loth, le maire de Talmont-sur-Gironde se réjouit de leur engagement mais il déplore la lenteur du processus : "j'en appelle aux pouvoirs publics : réveillez vous ! Aujourd'hui notre patrimoine architectural, si beau, qui fait la beauté de notre pays est en train de disparaître parce qu'on est dans des procédures technocratiques, lentes, qui ralentissent aujourd'hui les travaux, l'activation de tous ces leviers financiers".

Afin d'accélérer le processus l'élu lance une cagnotte sur le site dartagnan.fr : "L'idée c'est qu'on démarre à 10 000 euros et ensuite nous allons demander un peu plus d'argent, pallier par pallier".  La mairie a aussi mis en vente des médailles touristiques.