Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Une campagne contre les incivilités dans l’agglomération rochelaise

-
Par , France Bleu La Rochelle

La communauté d’agglomération de La Rochelle veut lutter contre les incivilités dans la rue. Des panneaux ont été installés, avec dessus, les amendes encourues en cas de flagrant délit. Car les communes veulent sévir après la prévention.

Même quand il y a des poubelles, parfois ça ne suffit pas et les incivilités continuent.
Même quand il y a des poubelles, parfois ça ne suffit pas et les incivilités continuent. © Radio France - Thibault Lecoq

La Rochelle, France

Une crotte de chien qui peut coûter 150 €. Des mégots ou des chewing-gums jetés par terre, qui seront pénalisés. La communauté d’agglomération de La Rochelle annonce la couleur en cas d’incivilités urbaines. L’objectif est pédagogique pour les élus. Mais aussi pour annoncer que les pouvoirs publics vont être plus attentifs, et les amendes plus distribuées. Il y a encore du travail, pour un territoire plus propre

Tout le monde se sent concerné...

Quand on écoute les passants dans les rues de la Rochelle, la propreté, tout le monde se sent concerné. Blanche vient de jeter son papier à la poubelle. Et pour elle, c’est une évidence de le faire, une question d’éducation. « C’est une éducation, par respect déjà pour les personnes qui travaillent, par respect pour la vitrine en face de moi, de ne pas jeter mes déchets dans la rue ». Un avis partagé par Kevin : « J’essaie de rien laisser par terre. » Josette, elle, promène son chien, et quand il fait ses besoins : « J’ai toujours mes poches sur moi », assure-t-elle, joignant le geste à la parole. 

... mais ce n'est parfois pas suffisant.

Mais parfois, sur certains déchets, il y a plus de laisser aller. Pour Kevin, ce sont les mégots de cigarette. « Les mégots par contre oui, là, plus souvent, on va avoir l’habitude de les jeter au sol », assume-t-il.

Vers une plus grande sévérité

Pour la communauté d'agglomération, la propreté est un budget important. Jusqu’à 7 000 € par commune. Alors cette campagne est une piqûre de rappel pour les citoyens. Mais elle permet aussi d’annoncer que les villes vont sévir. Nous sommes allés marcher dans les rues du centre-ville de La Rochelle avec David Caron, le vice-président en charge de l'environnement. 

David Caron, le vice-président en charge de l'environnement.

« Aujourd’hui, c’est :‘attention, on vous explique si vous faites ça à quoi vous avez malheureusement la possibilité de vous faire sanctionner.’ Donc il est important de prévenir les gens. Et ensuite, des sanctions vont arriver », détaille le vice-président de l’agglomération.

Les déchets sont parfois abandonnés dans les rues du centre-ville. - Radio France
Les déchets sont parfois abandonnés dans les rues du centre-ville. © Radio France - Thibault Lecoq

Pour appliquer les sanctions, c'est aux municipalités de choisir la méthode. Par exemple, avec des policiers municipaux qui patrouillent en civil, afin de passer inaperçu.