Climat – Environnement

Une collecte de pesticides auprès des amateurs de jardinage

Par Solène Cressant, France Bleu Auxerre vendredi 23 septembre 2016 à 18:16

Des desherbants, des fongicides en tout genre sont triés dans quatre bacs différents par les vendeurs de l'enseigne avant d'être détruits
Des desherbants, des fongicides en tout genre sont triés dans quatre bacs différents par les vendeurs de l'enseigne avant d'être détruits © Radio France - Solène Cressant

Grande opération de collecte de pesticides et pas n'importe lesquels, ceux des jardiniers amateurs. C'est l'enseigne de jardinage Botanic qui s'en charge. Le but: les détruire proprement et inciter les amateurs à jardiner autrement. C'est la 3ème édition du genre en France.

Grande opération de collecte de pesticides et pas n'importe lesquels, ceux des jardiniers amateurs, car les amateurs de jardinages ou de potagers en utilisent des milliers de tonnes par an.

Près de 400 kilos ont été récoltés l'année dernière à Auxerre

C'est l'enseigne de jardinage Botanic qui s'en charge. Le but: les détruire proprement et inciter les amateurs à jardiner autrement. C'est la 3ème édition du genre en France.L'année dernière, 8 tonnes de produits phytosanitaires avaient été récoltés dans toute la France. A Auxerre, le magasin en avait récupéré 400 kilogrammes. Il espère faire au moins autant cette année.

Sur le parking quatre bacs différents attendent les jardiniers du dimanche pour qu'ils y déposent leurs bidons. Jean-Claude est venu avec désherbants et anti-maladies en tout genre qu'un vendeur trie entre les liquides, les solides ou les aérosols.

Toutes les déchetteries ne récupèrent pas ces produits chimiques, il n'est pas toujours facile de les jeter. - Radio France
Toutes les déchetteries ne récupèrent pas ces produits chimiques, il n'est pas toujours facile de les jeter. © Radio France - Solène Cressant

Je me suis dit "ça suffit"

Jean Claude connaissait déjà les méfaits des pesticides sur l'environnement, mais en voyant ce qu'il utilisait lui même, il s'est décidé. "J'en utilisait pour désherber mon allée, et puis je me suis dit que j'allais quand même regarder ce qu'il y avait dedans... J'ai vu "glyphosate" un pesticide décrié... Je me suis dit ça suffit."

Mais pas toujours facile de les jeter soi-même, et toutes les déchetteries n'acceptent pas ces produits chimiques, d'où l’intérêt d'une telle collecte.

Et pour Jean-Claude, une fois débarrassé de tout cela, rien de mieux que l'huile de coude pour jardiner ! "Désherbage manuel ! j'ai commencé dès cet été. Ça prend du temps mais le soir ne rentrant du travail on s'y met avec ma femme et ça nous permet de discuter !".

Et Jean Claude l'assure, il n'y a pas de petits gestes, d'autant que jardiner restera, pour lui, un plaisir !

_Infos plus:

L'opération se tient samedi 24 septembre toute la journée et une deuxième édition aura lieu la semaine prochaines le 30 septembre et 1er octobre, sur le parking de l'enseigne à Auxerre.
_