Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Une décharge sauvage en forêt du Poinçonnet

lundi 28 novembre 2016 à 18:45 Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry

Fin août, près de 180 pneus ont été jeté par un indélicat dans la forêt du Poinçonnet. Depuis, les procédures sont en cours. mais pour l'heure, aucune solution n'a été trouvée

Plus de 180 pneus ont été abandonnés en pleine forêt
Plus de 180 pneus ont été abandonnés en pleine forêt © Radio France - Gaëlle Fontenit

Des pneus entassés le long de la route, au cœur de la forêt du Poinçonnet, et, enchevêtrés au milieu, quelques sacs-poubelles. "Régulièrement, des promeneurs nous signalent ce dépôt sauvage**,** confirme Franck Jarry, responsable d'unité territoriale Sud Berry pour l'ONF, l'Office nationale des forêts. Nous sommes en attente d'une solution..."

1.000 euros de facture

Le problème tient en fait à la nature du déchet : les pneus ne peuvent pas être simplement déposés en déchetterie, une procédure de recyclage doit être amorcée. Or, seules certaines entreprises peuvent s'en charger, moyennant évidemment un coût. "Nous allons payer, nous sommes en charge de la gestion de la forêt domaniale. Mais nous avons demandé une aide à la Préfecture mais nous n'avons pas eu de réponses. Nous avons aussi demandé à Châteauroux Métropole de nous indiquer des prestataires, mais pour l'instant, là non plus, nous n'avons pas eu de retour". L'ONF estime qu'elle devra débourser 1.000 euros pour se débarrasser du problème.

Des décharges sauvages régulièrement signalées

Ce dépôt sauvage n'est malheureusement pas une exception. "Cela arrive régulièrement, confirme Franck Jarry. Le dernier en date, c'était ce weekend... Il faut savoir qu'à chaque fois, nous portons plainte et il y a une enquête. Certaines affaires finissent au tribunal avec le risque pour le contrevenant d'être condamné à payer des dommages et intérêts".

Le nettoyage de la forêt est confié par un comité de pilotage à des organismes d'insertion, dont Insert Jeunes. Ce plan, financé par les communes riveraines des forêts - Etrechet, Déols, Châteauroux, Ardentes, etc.- prévoit donc l'entretien des espaces publics et le nettoyage des sentiers. Cela va donc de la rénovation des tables de pique-nique au ramassage des déchets. Cela a coûté 4.600 euros en 2016.

L'an passé, Insert Jeune a collecté plus de 2,32 tonnes de déchets. "On parle essentiellement de petits papiers, d'emballage, de bouteilles en plastique... pour arriver à plus de deux tonnes, il en faut quand même. Et ce n'est pas que le fait de jeunes, loin de là. On a des promeneurs, et même des sportifs, qui jettent leurs bouteilles d'eau en faisant leur jogging..." soupire Franck Jarry.

C'est dire s'il reste des efforts à faire en matière d'éducation...