Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Une déchetterie à ciel ouvert sur les rives du gave de Pau

lundi 5 mars 2018 à 18:06 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

Les crues de l'hiver ont transformé les rives du gave de Pau en déchetterie à ciel ouvert. L'ancienne décharge de Bordes n'en fini plus de se vider dans la rivière. Les études pour la nettoyer ne sont pas terminées, les travaux devraient commencer l'année prochaine.

Un vélo échoué sur les rives du gave de Pau
Un vélo échoué sur les rives du gave de Pau © Radio France - Axelle Labbé

Bordes, France

Depuis la grande crue de 2013, la décharge de Bordes se vide régulièrement dans le gave. Les deux crues de ce début d'année ont encore déposé des tonnes de déchets sur les rives. Beaucoup de déchets ménagers : des sacs plastiques accrochés aux branches, des bombes de laque ou d'insecticide, des semelles de chaussure, etc. mais aussi les déchets des anciens ateliers de Turbomeca, des morceaux de meule et de petits serpentins d'inox, de titane ou d'aluminium qui recouvrent les rives. 

Sur des centaines de mètres, la rive a des allures de déchetterie. Alain Le Jeanne a monté le projet "Citoyens du gave" à la maison pour tous Léo Lagrange de Pau. Il nettoie les berges régulièrement avec des salariés en réinsertion. En 3 ans, ils ont ramassé 52 tonnes de déchets. 

Reportage sur les berges du gave de Pau

Ils peuvent tout recommencer : "Il faut nettoyer ça à la main. Cela prend énormément de temps et c'est un boulot qui est réduit à néant à chaque nouvelle crue,  parce que le problème n'est pas réglé à la base. C'est désastreux. Depuis la crue de 2012, on sait que la décharge est une bombe à retardement. On arrive en 2018 , ça fait presque 6 ans et rien n'a été fait. Là, on a quelques centaines de tonnes de déchets en aval de la décharge qui ont été emportés. Et on n'a pas encore eu les crues du printemps. Il y a un traitement qui est prévu en 2019, mais pour nous, usagers du gave, c'est un peu tard. Le gave c'est un patrimoine béarnais important, au même titre que le château de Pau. Et voir cette rivière emblématique du territoire être mise à mal comme ça, c'est terrible. Tout le boulot qu'on a fait depuis trois ans est anéanti."

L'ancienne décharge doit effectivement être nettoyée, les études lancées il y a 4 ans sont toujours en cours. Elles devraient être terminées l'année prochaine explique Christian Petchot-Bacqué, le président de la communauté de communes du pays de Nay: "si je pouvais intervenir avec une paire de bottes et une brouette ça ferait longtemps que j'y serai allé, mais c'est interdit. Des analyses fines nous sont demandées sur chaque déchet, si la procédure prend deux ou trois ans, c'est comme ça". 

Un sac de supermarché "Euromarché" sur les bords du gave de Pau. L'enseigne a disparu en 1994. - Radio France
Un sac de supermarché "Euromarché" sur les bords du gave de Pau. L'enseigne a disparu en 1994. © Radio France - Axelle Labbé

Le budget pour le nettoyage de l'ancienne décharge de Bordes est évalué à 3 millions d'euros hors taxe. Il y avait 80 000 mètres cubes de déchets à évacuer, mais une bonne partie est déjà dans la rivière.

Ce mardi, Serge Casteignau, maire de Bordes, était notre invité dans le journal de 8 heures.

Serge Casteignau, maire de Bordes