Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Une déchetterie éphémère à Quetigny pour les déchets chimiques des ménages

samedi 23 juillet 2016 à 19:17 Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne

L'éco-organisme Eco-DDS organisait ce samedi 23 juillet 2016 une collecte des déchets chimiques des ménages sur le parking de Leroy-Merlin.

Des bacs pour recevoir les déchets chimiques des particuliers
Des bacs pour recevoir les déchets chimiques des particuliers © Radio France - Jacky Page

Quetigny, France

"Si tu ne vas pas à la déchetterie, les Journées DéchetsTri viennent à toi !". Ce slogan était celui de l'opération menée ce samedi à Quetigny à l’initiative d’Eco –DDS, en charge des déchets chimiques des ménages, avec l’enseigne de bricolage Leroy-Merlin. Accueillis par des ambassadeurs du tri, les particuliers pouvaient venir déposer les produits potentiellement polluants qui encombraient leur cave ou abri de jardin. Alain, qui vit à Longvic, est venu déposer de vieux pots de peinture qui traînaient dans sa cave. Mais un reste de sac de ciment est refusé. Même chose pour le « client » suivant qui, lui, amène des vieux bidons d’huile de voiture. La jeune femme qui réceptionne les produits, Kim Lacoste, lui conseille d’aller en déverser le contenu dans une colonne d’huile spécialement destinée à cet effet dans une déchetterie. Elle lui explique que ce type de déchet est revalorisé. En revanche, un retraité qui arrive avec des cartons pleins de produits chimiques de jardinage repartira les mains vides. C’est exactement le genre de déchets ciblé par l’opération. Il explique qu’avec son épouse il quitte sa maison pour emménager en appartement et que désormais, il n’a plus besoin de tout cet attirail. Il y a là des engrais, des désherbants, des produits de traitement.

Des produits pas toujours identifiés

La jeune femme chargée du tri range tous les bidons et paquets dans un grand bac étanche. Elle porte des gants, et dispose d’un masque aussi, au cas où, car on ne plaisante pas avec ces substances contenues dans des emballages souvent mal en point, susceptibles de fuir. Il arrive que les particuliers amènent des poudres ou liquides dans des bocaux en verre ou des bidons, sans être en mesure de dire ce qu’ils contiennent précisément. En ce cas il faudra qu’un chimiste en analyse la composition. Des opérations telles que celle-ci, Eco-DDS en a programmé 150 cette année dans 89 villes françaises. Et si vous avez raté ce rendez-vous, pas de problème puisque les déchetteries disposent d’un espace réservé pour tous ces produits chimiques.

Il faut lire attentivement les emballages pour identifier chaque type de produits - Radio France
Il faut lire attentivement les emballages pour identifier chaque type de produits © Radio France - Jacky Page