Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

COP 21 : Une montgolfière devant la Tour Eiffel pour le climat

-
Par , , France Bleu Paris
Paris, France

A Paris, l'ONG environnementale Greenpeace a fait voler une montgolfière au-dessus du Champ de Mars, devant la Tour Eiffeil, pendant une petite heure ce samedi. Avec un message en anglais et en français : "Renouvelons l'énergie", à quelques heures de la Cop 21.

La montgolfière de Greenpeace sur le Champ de Mars.
La montgolfière de Greenpeace sur le Champ de Mars. © Radio France - Rémi Brancato

Greenpeace veut inciter les dirigeants du monde entier, présents à Paris pour la conférence de l'ONU sur le climat, la COP 21, qui démarre au Bourget lundi à "entamer la transition énergétique" pour sauver  la planète. Pour les passants, comme Reecha, touriste venue d'Inde, l'intiative est bonne :

"C'est une super idée"

Touristes, curieux, se sont rassemblés autour de la montgolfière et le message passe. Fatima ne s'attendait pas à voir cette action maintenue malgré l'état d'urgence. Pour Charles, ce n'est pas très concret: "est-ce qu'il y a des actions derrière, je n'en sais rien" se demande-t-il.

Rémi Brancato a suivi le gonflage de la montgolfière au Champ de Mars

La France à la traîne en matière d'énergies renouvelables 

De leur côté, les militants de Greenpeace rappellent qu'ils participent aussi à la conférence sur le climat au Bourget. "Les engagements des pays actuellement sur la table pour la COP21 ne sont pas suffisants pour rester sous les deux degrés. Heureusement, de plus en plus de citoyens, de villes et de pays n'ont pas attendu les conférences internationales et s'engagent partout dans le monde envers les énergies renouvelables" rappelle le directeur de Greenpeace France Jean-François Julliard. Frédéric Amiel est chargé de campagne chez Greenpeace France et il ajoute :

"La France les développe toujours trois fois moins vite les énergies renouvelables que ses voisins européens".

Frédéric Amiel, chargé de campagne chez Greenpeace France.

Les militants de Greenpeace interpellent donc François Hollande, forts de cette image symbolique de montgolfière face à la Tour Eiffel.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess