Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Une nouvelle algue envahissante signalée sur le littoral catalan

mardi 2 octobre 2018 à 18:42 Par Tanguy Bocconi, France Bleu Roussillon et France Bleu

La caulerpa racemosa est une algue envahissante originaire du sud de l'Australie. Elle a été identifiée pour la première fois cet été à hauteur de la plage du Sanatorium à Banyuls. Le Parc naturel marin du golfe du Lion lance un appel à signalement pour mieux cartographier sa progression.

La caulerpa racemosa, une algue envahissante a été identifiée sur les fonds marins de Banyuls-sur-mer
La caulerpa racemosa, une algue envahissante a été identifiée sur les fonds marins de Banyuls-sur-mer © Radio France - A. Gigou

Banyuls-sur-Mer, France

La caulerpa racemosa est une cousine de la célèbre caulerpa taxifolia. D'une couleur vert fluorescent et se développant en épais tapis, cette algue exotique originaire d'Australie représente une véritable menace pour la biodiversité sous-marine locale, car elle pourrait coloniser les fonds en modifiant les écosystèmes. Le Parc naturel marin du golfe du Lion surveille donc de près sa propagation.

Une espèce envahissante

La caulerpa racemosa s’est rapidement propagée en Méditerranée grâce notamment à des modes de reproduction efficaces et à sa capacité à résister aux eaux froides l’hiver. Se développant en épais tapis, elle colonise les fonds marins en recouvrant le sable et en concurrençant les posidonies, ce qui a pour conséquence de modifier les écosystèmes et d'impacter la biodiversité. 

Le problème, c'est qu'il est très difficile de limiter sa propagation ! Diverses méthodes sont testées (injections de sulfate de cuivre, recours à des oursins pour la consommer...), mais elles sont peu concluantes. 

Si vous observez cette algue, ne tentez surtout pas de l'arracher, ce qui accélérerait sa prolifération, ni de la rejeter à l'eau si elle est attachée à votre ancre, mais notez sa localisation le plus précisément possible et signalez sa présence au Parc naturel marin du Golfe du Lion au 04.68.68.40.20 ou bien par mail : parcmarin.golfe-lion@afbiodiversite.fr

La caulerpa racemosa se propage en épais tapis qui colonisent les fonds marins - Radio France
La caulerpa racemosa se propage en épais tapis qui colonisent les fonds marins © Radio France - A.Gigou

L'interview de Pascal Romans responsable du service d'aquariologie de l'Observatoire océanologique de Banyuls

Interview d'Olivier Musard directeur adjoint en charge du service ingénierie au Parc naturel du Golfe du Lion