Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Bordeaux : une nouvelle politique de l'arbre votée au Conseil municipal

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

La majorité municipale a adopté hier après-midi lors du Conseil municipal une proposition de vœu pour instaurer une nouvelle politique de l'arbre à Bordeaux. Celle-ci s'est confrontée à la "charte de l'arbre urbain", également proposée au conseil par les élus écologistes.

Accélérer la dynamique d'"arborisation" de la ville, c'est le projet qui a été adopté ce lundi au conseil municipal.
Accélérer la dynamique d'"arborisation" de la ville, c'est le projet qui a été adopté ce lundi au conseil municipal. © Radio France - Alexandra Sirgant

Bordeaux, France

Deux propositions de vœux pour une politique de l'arbre à Bordeaux se sont affrontées hier après-midi lors du Conseil municipal, l'une menée par les écologistes, et l'autre menée par la majorité. Cette dernière a été adoptée à la majorité des voix.  Menée par Fabien Robert, premier adjoint au maire, l'objectif de cette proposition est d’accélérer la "dynamique d'arborisation de la ville". Pour ce faire, le conseil municipal de Bordeaux souhaite adopter un plan "Canopée", avec l'ambition de planter 20 000 arbres d'ici 2025, soit 3000 arbres par an contre 1000 actuellement.  

Il prévoit également la création d'un comité de l'arbre, composé d'associations, de chercheurs, d'élus ou de services, pour gérer le patrimoine arboré de la Ville. Le comité devrait servir à émettre des avis sur la nécessité d'abattages des différents arbres. Pour Fabien Robert : « le vœu des écologistes ne va pas assez loin sur la question des coupes d'arbres. On ne peut pas juste dire, il ne faut plus couper d'arbres, nous considérons que certains abattages sont nécessaires. La responsabilité du maire, c'est la sécurité ! » .

Mécontentement au sein des élus écologistes 

Avant la tenue du Conseil, une quarantaine de « défenseurs des arbres » ont manifesté pour dénoncer les récents abattages, notamment « l'abattage des 18 marronniers Place Gambetta ».  La proposition de vœu pour « une charte de l'arbre urbain », également proposée ce lundi au conseil municipal, n'a cependant reçu que 7 voix. « Je me félicite du fait que nous vous ayons inspiré pour enfin prendre des mesures » a déclaré Pierre Hurmic, élu écologiste à l’origine de cette proposition. « Mais, nous n'avons pas vocation à vous inspirer, nous avons vocation à vous remplacer ! » a-t-il ajouté. 

La première mesure du projet sera mise en place ce jeudi 11 juillet avec l'installation d'une ombrière sur la place Pey Berland.

Ce jeudi, une ombrière sera installée sur la place Pey Berland. - Radio France
Ce jeudi, une ombrière sera installée sur la place Pey Berland. © Radio France - Alexandra Sirgant