Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Une partie de l'eau retenue au barrage de Mathay relâchée pour éviter à la structure de céder

samedi 10 novembre 2018 à 20:44 Par Manon Klein, France Bleu Belfort-Montbéliard

Près de 40 000 mètres cube d'eau retenus par le barrage de Mathay ont été relâchés ce samedi 10 novembre 2018. Une opération pour éviter à la structure de s'effondrer. De grosses cavités se sont formées au pied du barrage.

Le barrage de Mathay va devoir être réparé, pour éviter de s'effondrer
Le barrage de Mathay va devoir être réparé, pour éviter de s'effondrer © Radio France - Manon Klein

Mathay, France

"Cela pourrait avoir des conséquences catastrophiques"; le maire de Mathay, dans le Doubs, tire la sonnette d'alarme. De grosses cavités, des sortes de trous, se sont formés dans le barrage de sa commune suite aux intempéries du mois de janvier dernier. Une opération d'évacuation de l'eau retenue a été organisée ce samedi 10 novembre 2018, pour soulager la structure. En tout, 40 000 mètres cube d'eau, sur le total des 200 000 retenus au niveau du barrage, ont été relâchés, pour diminuer la pression sur l'ouvrage. Concrètement, le niveau de l'eau a baissé de 80 centimètres sur le haut du barrage.

Des cavités qui se sont formés suite aux intempéries de janvier

Les cavités dans la structure menacent l'ensemble du barrage. Elles se sont formées suite aux intempéries de janvier dernier. Le débit de l'eau avait fortement augmenté suite aux averses, des petits tourbillons s'étaient même formés dans le Doubs. Ces cavités avaient déjà été repérées en juillet par des plongeurs, venus vérifier l'état du barrage. Elles ont été analysées plus en détail fin octobre par un robot, muni d'un sonar. Pour réparer la structure il va falloir vider toute l'eau retenue, et couler du béton, pour remplir les cavités.

Des analyses sont en cours pour éviter de relâcher des substances toxiques, les PCB (les polychlorobiphényles) ou des métaux lourds, en trop grande quantité. Ces éléments sont contenus dans le limon qui s'accumule sur le barrage. Ils pourraient être filtrés.

Le niveau de l'eau a baissé de 80 centimètres en haut du barrage de Mathay suite à l'opération de ce samedi - Radio France
Le niveau de l'eau a baissé de 80 centimètres en haut du barrage de Mathay suite à l'opération de ce samedi © Radio France - Manon Klein

Des conséquences potentiellement dramatiques

Si le barrage venait à céder, cela pourrait évidemment avoir des conséquences dramatiques;  "je pense particulièrement à l'entreprise Faurecia, qui se trouve en aval et qui a déjà subit un dégât des eaux en janvier. Il y a des habitants de Mathay, en particulier le bas du village, qui auraient les pieds dans l'eau si le barrage venait à céder" précise le maire de Mathay, Daniel Granjon.

200 000 mètres cube d'eau qui déboulent en quelques minutes, ça peut faire très mal- Daniel Granjon, maire de Mathay

Pour éviter toute catastrophe, l'élu demande d'urgence des travaux. Il compte notamment sur la sécheresse qui frappe actuellement le département du Doubs pour pouvoir mener à bien ces opérations le plus rapidement possible.

Les réserves d'eau potable ne sont pour le moment pas affectées par les opérations en cours. Les "stocks" accumulés à Mathay peuvent encore tenir pendant près de deux mois.