Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Le GCO, grand contournement ouest de Strasbourg

Une partie du projet de contournement de Strasbourg retoquée par le tribunal administratif

vendredi 14 septembre 2018 à 18:57 Par Corinne Fugler, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

C'est une victoire pour les opposants au GCO, le grand contournement ouest de Strasbourg. Le tribunal administratif suspend le permis d'aménager du viaduc de la Bruche, au pied du château de Kolbsheim. Les magistrats doivent examiner mercredi et jeudi d'autres volets de ce projet d'autoroute.

La forêt de Kolbsheim, sur la tracé du GCO, a été rasée cette semaine
La forêt de Kolbsheim, sur la tracé du GCO, a été rasée cette semaine © Radio France - Olivier Vogel

Strasbourg, France

Le tribunal administratif de Strasbourg examinait ce vendredi en référé, c'est à dire en urgence, un premier recours déposé par l'association de défense de l'environnement, Alsace Nature, contre le Grand contournement ouest de Strasbourg. Il a décidé de suspendre le permis d'aménager du viaduc de la Bruche, le viaduc qui doit surplomber une partie du parc du château de Kolbsheim.

Les magistrats suspendent le permis d'aménager délivré en octobre 2017 par le préfet du Bas-Rhin. Ils ont relevé dans ce dossier deux points "de nature à faire naître un sérieux doute quant à la légalité de la décision."

L'acte examiné par le tribunal administratif ce vendredi doit créer un ouvrage à proximité d'un monument historique. Or, consulté, l'architecte des Bâtiments de France n'a pas encore rendu son avis définitif. Arcos, la filiale de Vinci chargée de la construction du viaduc, est sanctionnée pour ne pas avoir réactualisé son étude d'impact. Elle ne peut donc pas engager le chantier d'aménagement du viaduc de Kolbsheim pour le moment. 

Le paysage n'est pas respecté, explique François ZIND, l'avocat d'Alsace Nature

La forêt de Kolbsheim a déjà disparu

Les promoteurs du GCO ont lancé lundi 10 septembre les travaux de déboisement, après une intervention musclée des gendarmes pour évacuer la ZAD. A ce jour, il ne resterait plus d'arbres sur deux sites concernés par le tracé, à Vendenheim et Kolbsheim. Ces deux sites sont fermés au public. Ce déboisement est censé notamment faciliter le travail des archéologues, chargés de mener des fouilles préventives. 

Une victoire de l'état de droit, pour Me Zind, l'avocat d'Alsace Nature

Un second recours déposé par "Alsace Nature" doit être examiné par les magistrats mercredi 19 septembre

Les travaux sont bien entamés - Radio France
Les travaux sont bien entamés © Radio France - Olivier Vogel

Les opposants au projet appellent par ailleurs à un rassemblement à Kolbsheim ce samedi 15 septembre devant la mairie, à 14h. Samedi 8 septembre, à Strasbourg, une manifestation contre le GCO et pour le climat a rassemblé près de 5.000 personnes.