Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Des militants dénoncent le spectacle de l'ours Valentin aux Médiévales de Saint Léonard de Noblat

-
Par , France Bleu Limousin

L'association AVES France, qui défend la cause animale, demande l'annulation du spectacle de l'ours Valentin prévu à Saint Léonard de Noblat le week-end des 17 et 18 août. Elle dénonce les "conditions de vie et d'exploitation" de ces animaux sauvages.

Des militants de la cause animale demande l'annulation du spectacle de l'ours Valentin aux Médiévales de St Léonard de Noblat les 17 et 18 août - illustration
Des militants de la cause animale demande l'annulation du spectacle de l'ours Valentin aux Médiévales de St Léonard de Noblat les 17 et 18 août - illustration © Maxppp - Eric Dulière

Saint-Léonard-de-Noblat, France

Le programme des Médiévales de Saint Léonard de Noblat, les 17 et 18 août, fait polémique. Le spectacle de l'ours Valentin suscite la colère d'une association de défense de la cause animale.

Sur son site internet, l'association AVES France dénonce la mise en scène d'un animal sauvage dans un tel spectacle et met en ligne un formulaire à destination de la mairie de Saint Léonard de Noblat : elle appelle les citoyens à demander l'annulation de ce spectacle. L'association AVES France explique notamment que "l'ours Valentin sera les 15 et 16 août à Monflanquin, puis les 17 et 18 août à Saint-Léonard de Noblat. Il devra donc parcourir plus d’un millier de kilomètres en 4 jours" !

En parallèle de ce courriel collectif, l'association a mis en ligne une pétition demandant l'interdiction générale de ce type de spectacle en France.

Le dresseur explique son amour des animaux

De son côté, le dresseur et organisateur du spectacle Frédéric Chesneau évoque "de l'amour et de la complicité avec tous ses animaux". Il dénonce des "accusations diffamatoires" régulièrement diffusées par certaines associations.

Ce dresseur explique avoir sauvé au moins 10 ours au sein de son refuge et précise que tous ses animaux non-domestiques sont issus d'élevages et n'ont pas été prélevés à l'état sauvage.