Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Une pétition en ligne contre la maltraitance des animaux du parc Charruyer à La Rochelle recueille 22.000 signatures

-
Par , France Bleu La Rochelle

C'est une pétition en ligne qui commence à faire du bruit. Plus de 22.000 personnes l'ont signée, elle parle de "mauvais traitement" infligé aux animaux du parc Charruyer à La Rochelle et dénonce notamment "des volières trop basses et des surfaces très réduites". La mairie dément.

"Des volières très basses, des surfaces très réduites, aucun moyen pour les oiseaux de voler quelque peu pour dégourdir leurs ailes", voilà ce que dénonce la pétition en ligne.
"Des volières très basses, des surfaces très réduites, aucun moyen pour les oiseaux de voler quelque peu pour dégourdir leurs ailes", voilà ce que dénonce la pétition en ligne. © Radio France - Paul Bohec

La Rochelle, France

Dans les allées du parc Charruyer, les familles sont nombreuses à flâner devant les enclos des animaux : chèvres, ânes, dindons, poules ou paons... Une grande majorité ne s'offusque pas des conditions des bêtes, comme Hasma, une habituée du parc : "C'est vrai qu'on a l'habitude de les voir comme ça, ce n'est pas choquant". Pierrette, une touriste venue du Nord, s'émerveille même de la beauté des paons : "J'ai l'impression qu'ils ne sont pas aussi beaux à Lille. Ils sont magnifiques. Par rapport à l'enclos, je ne suis pas choquée, ils ont l'air d'être assez tranquilles et  bien ensemble".

"L'impression de passer devant des camps de prisonniers"

C'est André, originaire de la Loire et de passage à La Rochelle, qui a été interloqué par ces enclos trop exigus. Il a décidé de lancer cette pétition en ligne : "c'est la première fois que je voyais dans un parc des animaux si maltraités. On voit des oiseaux confinés comme des poules dans des cages d'élevage. On a l'impression de passer devant des camps de prisonniers, ils sont très nombreux, ne peuvent pas voler... c'est consternant quand on voit ça". Ce documentaliste n'est pourtant pas un militant écologiste mais se dit sensible à la cause des animaux comme toutes les personnes qui ont un coeur. 

Aucun signalement de la part des vétérinaires

Du côté de la mairie, c'est l'étonnement. Selon Pierre Malbosc, adjoint en charge des parcs et jardins de la ville, "les paons sont là depuis de très nombreuses années. Il n'y a pas eu d'observation ni de la part des visiteurs, ni surtout des vétérinaires qui s'en occupent. Il y a en plus régulièrement des contrôles."

La pétition recueille aujourd'hui plus de 22.000 signatures, la plupart émanant de personnes extérieures au département. Olivier Ertzscheid, maître de conférences en sciences de l'information et la communication décrypte ce phénomène des pétitions en ligne : "Le web brouille les frontières et on a donc un sentiment de proximité avec des causes même si on n'est pas forcément riverain ou touché par ce sujet là"

Choix de la station

France Bleu