Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Une pétition pour fermer le rayon chasse à Décathlon à quelques jours de l'ouverture de la saison en Mayenne

jeudi 13 septembre 2018 à 6:05 Par Stéphane Garcia, France Bleu Mayenne

Décathlon est dans le viseur anti-chasse. Une pétition réclame le retrait du matériel de chasse à quelques jours du début de la saison en Mayenne. Droit de chasser, liberté du commerce et cause animale : les questions sont à nouveau posées.

La saison de la chasse ouvre le 23 septembre dans dix départements dont la Mayenne (Manche, Indre-et-Loire, Indre, Cher, Loir-et-Cher, Eure-et-Loir, Orne, Eure, Oise)
La saison de la chasse ouvre le 23 septembre dans dix départements dont la Mayenne (Manche, Indre-et-Loire, Indre, Cher, Loir-et-Cher, Eure-et-Loir, Orne, Eure, Oise) © Radio France - Stéphane Garcia

Laval, France

Alors saison de la chasse commence le dimanche 23 septembre dans le département de Mayenne, Décathlon subit les foudres des anti-chasse. Ils sont près de 70.000 à avoir signé une pétition en ligne. Un document qui demande au magasin de sport de fermer ses rayons chasse, alors que l'entreprise profite de la période pour attirer les amateurs de petit et de gros gibier avec des promotions

"Une incitation à tuer des animaux, pour le plaisir"

"La chasse n'est pas un sport", "Défendez la vie plutôt que la mort", "Je n'irai plus dans ce magasin". Voilà ce qu'on peut lire en commentaires de cette pétition lancée depuis cinq mois. Son titre : "Décathlon, à fond la chasse" pour détourner le célèbre slogan de l'enseigne. Une démarche soutenue par les associations de protection de la nature et de l'environnement, comme Robin des Bois, présent en Sud Mayenne. Jacky Bonnemains en est le porte parole. "Que le magasin fasse la promotion des cartouches alors qu'il y a des familles qui viennent avec leurs enfants acheter des ballons, ça nous dérange du point de vue éthique. Ça peut inciter des gens à se découvrir des passions qu'on ne recommande pas, pour une activité qui consiste à tuer des animaux pour le plaisir".

Ce qui pose surtout problème aux associations de protection de la nature, c'est la vente de cartouches pour la chasse - Radio France
Ce qui pose surtout problème aux associations de protection de la nature, c'est la vente de cartouches pour la chasse © Radio France - Stéphane Garcia

Dans le magasin Décathlon à Laval, deux rayons sont consacrés à la chasse. On y trouve des lunettes de visée, des cornes de rappel, des vêtement en tout genre et des cartouches. Ce qui a tendance a surprendre les clients. "Je ne suis pas d'accord avec ça, que le magasin vendent tout un tas d'habits, des ceintures, des gilets, des équipements oui, mais des cartouches non. Ça renvoie aux armes et ça n'a rien à faire dans un magasin de sport", explique José, 62 ans.

Des accusations "aberrantes" selon les chasseurs

Du côté des chasseurs, "cette pétition est aberrante" estime Yves Moulière, le président de la fédération des chasseurs de la Mayenne. "La chasse est une pratique qui existe depuis très longtemps, qui fait partie de notre culture et maintenant à cause des pseudo-défenseurs de la cause animale, on arrive à une inversion des valeurs entre les hommes et les animaux". Une polémique qui exaspère également Lucienne et Maurice, deux amoureux de la chasse, qui avancent le fait que les cartouches ne sont pas en libre-service, qu'elles sont rangées dans une vitrine, fermée à clés et que seuls les détenteurs d'un permis de chasse valide peuvent en acheter. 

Autre argument : le nombre de magasins spécialisés, réduit à peau de chagrin dans le département. Il en reste à Mayenne, Laval, Ernée, Louverné et Chateau-Gontier. Contacté, le direction de Décathlon nous a fait savoir qu'elle ne "souhaitait pas faire de commentaires sur cette polémique, pour le moment", mais rappelle que depuis 15 ans, depuis 2003 plus aucun fusil n'est en vente dans les rayons de l'enseigne.

Une contre-pétition vient de s’ouvrir sur le même site que pour la première. Elle incite Décathlon à ne pas fermer ses rayons chasse. En ligne depuis vendredi soir, elle comptabilise 9.500 signatures à ce jour.

Les chasseurs sont près de 1,2 million en France, dont environ 7.700 chasseurs en Mayenne