Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Une "Plastic Attack" organisée au Pêchereau

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

La commune du Pêchereau près d'Argenton-sur-Creuse a été, ce samedi 27 avril, le théâtre d'une "Plastic Attack" devant le supermarché Carrefour. Objectif de l'opération : sensibiliser et encourager les consommateurs à se détourner des produits plastifiés.

Caddies de la "Plastic Attack" au Pêchereau
Caddies de la "Plastic Attack" au Pêchereau © Radio France - Elodie Rabelle

Le Pêchereau, France

La commune du Pêchereau a connu ce qu'on appelle une "Plastic Attack" ce samedi 27 avril, devant le supermarché Carrefour. Objectif de l'opération : sensibiliser et encourager les consommateurs à se détourner des produits plastifiés, et ainsi privilégier les matières recyclables. De 10 heures du matin à midi et demi, une dizaine de volontaires ont interpellé les clients du magasin.
Bien souvent, l'onde de choc a été radicale : "Je ne me rendais pas compte de la quantité de déchets que mes courses pouvaient représenter !" s'est d'ailleurs exclamé l'une d'elle. Cette dernière a pris au passage quelques renseignements pour agir de façon plus écologique.

Provoquer une prise de conscience

Le but d'une "Plastic Attack" : surprendre et faire prendre conscience. Lucie Claret a organisé l'événement au Pêchereau, pour elle, il y a urgence : "On voit bien que la planète va de plus en plus mal, on retrouve du plastique dans l'estomac des baleines, il pleut même du plastique ! (Ndlr : en référence à une étude, publiée en avril 2019, qui mettait en évidence la présence de micro-plastiques dans les pluies tombées dans les Pyrénées Ariégeoises en 2017-2018) On doit tous agir." 

Thomas, qui est venu faire ses courses aussi, est déjà convaincu. Pour lui, aller au supermarché, c'est pour chercher les produits qu'il ne trouve pas au marché, ou qu'il peut faire soi-même : "Je fais ma lessive, je vais au marché, je m'organise pour ramener mes bocaux, mes palettes dans ma voiture. C'est sûr ça prend du temps. Mais à la fin, c'est toujours moins de plastique consommé." 

"Plastick Attack" au Pêchereau, les clients se délestent de leurs emballages plastiques - Radio France
"Plastick Attack" au Pêchereau, les clients se délestent de leurs emballages plastiques © Radio France - Elodie Rabelle

Ce père de famille livre quelques astuces pour réduire sa production de déchets plastiques : 

Les astuces de Thomas pour se passer des emballages plastiques

Il s'agit aussi de changer des habitudes ancrées depuis longtemps. Par exemple, au lieu d'acheter des produits emballés, il est possible d'acheter son jambon à la coupe, privilégier les marchés ou les AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) ou bien encore privilégier les quelques enseignes qui vendent leurs produits en vrac sans emballages.