Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Une pollution du Doubs à Bourguignon encouragée par un lâcher de barrage

lundi 3 décembre 2018 à 18:34 Par Christophe Beck, France Bleu Belfort-Montbéliard

A Bourguignon, l'Agence Régionale de Santé et Samu de l’Environnement enquêtent sur une pollution des eaux du Doubs. Le maire de Bourguignon dénonce les lâchers d'eau du vieux barrage de Mathay qui aggravent le phénomène et s'étonne qu'il ait repris sa production, malgré sa fragilité.

Jean Louis Noris, le maire de Bourguignon, entouré de son adjoint Gilbert Gallecier (à droite) et de André Linderme (à gauche) du Samu de l'Environnement.
Jean Louis Noris, le maire de Bourguignon, entouré de son adjoint Gilbert Gallecier (à droite) et de André Linderme (à gauche) du Samu de l'Environnement. © Radio France - Christophe Beck

Bourguignon, France

Les eaux du Doubs souffrent de pollutions récurrentes, surtout en ces périodes de fiable étiage. La semaine dernière, des pêcheurs ont signalé la présence de nappes d’apparence laiteuses à la surface du Doubs à niveau de la commune de Bourguignon, accompagnée d’une mortalité inhabituelle de poissons.  Le Samu de l’environnement de Bourgogne Franche Comté s’est saisi du dossier ainsi que l’Agence Régionale de Santé. 

Un lâcher d'eau qui abaisse le niveau de la rivière et accroît le risque de pollution 

Selon l'ARS, il s'agit d'une pollution mineure, mais qui pose la question de la répétition de ces phénomènes, surtout en périodes de basses eaux. La semaine dernière, des pêcheurs ont signalé la présence d'une substance laiteuse à la surface de la rivière, responsable, selon eux, d’une mortalité de poissons. Le Samu de l’environnement est venu constater. "Ce qui nous a interloqué, c'est des tâches jaunes, particulièrement bizarres", affirme André Linderme, trésorier du Samu de l'Environnement. 

Le Samu de l''Environnement de Bourgogne Franche Comté au chevet du Doubs  - Radio France
Le Samu de l''Environnement de Bourgogne Franche Comté au chevet du Doubs © Radio France - Christophe Beck

Déjà éprouvé par la sécheresse, le Doubs a perdu de son débit également en raison d’un lâcher d’eau du barrage d’hydroélectrique de Mathay, le deuxième en quelques semaines. Jean Pierre Mettetal, hydrogéologue pour l’Agence Régionale de Santé constate : "En ouvrant le barrage de Mathay, on a descendu le niveau du Doubs. C'est à ce moment-la que sont apparues cers  eaux colorées qui lessivent le terrain". 

Pour l’ARS, cette pollution n’a aucune conséquence sur la qualité des eaux captées dans l'usine d'eau potable de Mathay située quelques kilomètres en aval. Mais l'agence affirme qu'elle mettra tout en oeuvre pour déterminer l’origine de cette pollution. Même si les pluies du weekend ont lessivé la rivière. 

Jean-Pierre Mettetal, hydrogéologue à l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté  - Radio France
Jean-Pierre Mettetal, hydrogéologue à l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté © Radio France - Christophe Beck

Le Samu de l’environnement estime qu’identifier l’origine de cette pollution est capital pour tenter d'y mettre fin. "Cette résurgence a traversé un terrain extrêmement pollué en métaux lourds. La question de savoir d’où viennent ces métaux lourds ? Y a t il eu une ancienne décharge industrielle qui aurait été recouverte par des habitations ? Est-ce que l'agriculture y est pour quelque chose ? Ou l'assainissement ? Il faudra savoir." déclare Bruno Haettel, fondateur du Samu de l’environnement. 

On remplit un barrage qui menace de rompre et on relance la production 

Du coté de la commune de Bourguignon, on se pose la question des lâchers d’eau du barrage de Mathay. Les deux lâchers d’eau de ces dernières semaines devaient soulager le barrage qui menace de rompre. "Je ne comprends qu'on vidange le barrage de Mathay en période de sécheresse où la faune et la flore sont déjà très éprouvées. Aujourd’hui, on le remplit, malgré les risques de rupture. Et on se permet de demander de relancer la production d'électricité". 

Du coté du barrage, on explique qu’il a fallu baisser le niveau de la rivière pour faire intervenir des techniciens chargés d'évaluer les travaux nécessaires à la consolidation, car "la vieille dame" présente des fragilités inquiétantes. Une rupture du barrage de Mathay pourrait provoquer une vague de quatre mètres de hauteur qui déferlerait sur Mandeure. Il faudra attendre la prochaine période de basses eaux pour procéder aux travaux de consolidation… 

Le barrage hydro électrique de Mathay  - Radio France
Le barrage hydro électrique de Mathay © Radio France - Christophe Beck