Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Étienne : une soixantaine de magasins éclairent encore la nuit

Saint-Étienne, France

Sur 300 commerces du centre-ville de Saint-Etienne, 65 n’éteindraient pas leur enseigne ou leur vitrine pendant la nuit. Des éclairages qui sont en principe interdits depuis juillet 2013.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - MaxPPP

Cela fait déjà quatre ans que la loi interdisant l'éclairage des enseignes la nuit est entrée en vigueur mais elle peine encore à être respectée. C'est le constat dressé par l’ANPCEN, l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne, qui s'est penché sur 13 villes françaises. Gérard Gaule est l’observateur stéphanois pour cette association. Il a répondu à la demande de son association en photographiant les vitrines du centre-ville : "À Saint-Etienne, un commerce sur cinq reste allumé la nuit dans le centre ville. En France, si on éteignait toutes ces vitrines, on économiserait l'équivalent de l'éclairage d'une ville de 750 000 habitants"

La Fédération Rhône-Alpes de Préservation de la Nature (FRAPNA) envisage d’écrire à la municipalité pour informer mais aussi faire pression sur les commerces récalcitrants. Une impuissance face aux franchises que partage Vincent Falletta, le président de la Fédération des commerçants à Saint-Étienne.

Que voulez-vous faire contre les franchises ? Ces gens-là ne risquent pas d'amende - Vincent Falletta, président de la Fédération des commerçants

Une impuissance face aux magasins franchisés

Il est difficile de trouver des interlocuteurs dans les magasins concernés, les vendeurs expliquent ne pas contrôler l’éclairage extérieur, réglé par une minuterie. L'entreprise de mode Happychic, propriétaire du magasin Jules, répond qu'il s'agit d'une anomalie et que des techniciens régleront prochainement le système d'éclairage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess