Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Une solution trouvée pour débarrasser La Flotte des algues vertes

mercredi 25 juillet 2018 à 20:41 France Bleu La Rochelle

Pour lutter contre l'arrivée, chaque année, d'algues vertes sur la commune de La Flotte en Ré, la préfecture de La Rochelle a organisé mercredi une réunion sur le sujet. Les algues seront désormais compostées et détruites dans un centre de traitement.

Il reste encore un tas d'algues vertes sur la Plage de l'Arnérault à La Flotte.
Il reste encore un tas d'algues vertes sur la Plage de l'Arnérault à La Flotte. © Radio France - Michaël Naulin

La Flotte, France

Tous les ans, la même chose. Sur l'île de Ré, la commune de La Flotte subit chaque année l'arrivée massive d'algues vertes. Nauséabondes et toxiques, elles empoisonnent la vie des riverains et des vacanciers. "Avec les vents porteurs, l'odeur est insoutenable, même à l'intérieur", explique Yves, dont la résidence secondaire est située juste en face de la mer. C'est aussi en face de chez lui que les pelleteuses entreposent les algues évacuées de la plage. Une odeur d’œufs pourris qui arrivent jusqu'aux restaurants du port, et rebute certains clients à venir s’attabler.

Sur la plage de l'Arnérault, les algues ont été enlevées et déposées quelques centaines de mètres plus loin, au niveau de la Pointe des Barres. Seules restent sur la plage les traces des pelleteuses qui les ont évacuées. Et Un seul petit tas d'algues d'un mètre de haut. Mais lorsqu'on s'en approche, une forte odeur s'en dégage encore. 

En plus de l'odeur, les algues vertes sont aussi fortement toxiques pour la faune et même pour l'homme. Lorsqu'elles s'échouent sur le sable, celles-ci fermentent et se mettent à dégager de l’hydrogène sulfuré (H2S) extrêmement dangereux "même à très faible dose", rappelle Pierre Le Gall, secrétaire général de l'association Ré nature environnement, qui, depuis des années dénonce la gestion désastreuses des tas d'algues par la Commune.

C'est dans l'optique de trouver une solution pérenne et respectueuse de l'environnement qu'une réunion a eu lieu mercredi après-midi à la Préfecture de La Rochelle. Léon Gendre, maire de La Flotte, Lionel Quillet, président de la communauté de communes de l’île de Ré et Pierre Emmanuel Portheret, secrétaire général de la Préfecture de Charente-Maritime sont donc tombés d'accord. Les algues seront désormais transportées dans un centre de traitement, qui les compostera pour ensuite les détruire. Reste à trouver l'entreprise en question. En attendant, les algues vertes seront acheminées à l'écart de la plage.