Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Une start-up de Montrouge développe un vélo électrique solaire

dimanche 28 octobre 2018 à 7:34 Par Émilie Defay, France Bleu Paris

La société Rool'in a imaginé un prototype de vélo électrique qui se recharge avec le soleil. Des agents de la ville de Montrouge et de la Poste vont le tester pendant six mois.

Des cellules photovoltaïques sur le cadre et la roue avant permettent de recharger ce vélo électrique grâce au soleil
Des cellules photovoltaïques sur le cadre et la roue avant permettent de recharger ce vélo électrique grâce au soleil © Radio France - Emilie Defay

Montrouge, France

Un vélo électrique que l'on recharge sans avoir besoin de le brancher. C'est la promesse de "Sun-E", le prototype de vélo électrique solaire développé par la start-up Rool'in, basée à Montrouge. Il a été présenté cette semaine et sera testé à partir du printemps 2019 par des agents de la ville de Montrouge et de La Poste.

Des cellules photovoltaïques ont été installées sur le cadre et la roue avant du vélo. "On a essayé de faire un objet joli", explique Antoine d'Acremont, l'un des cofondateurs de Rool'in. "Et ce n''est pas facile parce qu'un vélo, c'est constitué de quelques tubes en aluminium et si on met de grandes plaques, ce n'est pas forcément très beau". 

Jusqu'à 40 km d'autonomie grâce au soleil

Le vélo se recharge à l'arrêt ou en mouvement, tant qu'il est au soleil. Mais même les jours de faible ensoleillement, la luminosité permet de le recharger un peu, assure Antoine d'Acremont. "En Ile-de-France, l'été en moyenne, vous allez recharger 30 kilomètres par jour. Et le reste de l'année, 17 kilomètres en moyenne, ce qui suffit en général pour la journée". Mais en cas de grisaille persistante, la batterie peut-être branchée sur le secteur. 

Ce vélo qui se veut autonome en énergie n'est pour l'instant pas commercialisé. Il sera testé pendant six mois à partir du printemps 2019 par des agents de la ville de Montrouge et de la Poste, sur des trajets professionnels et domicile-travail. Rool'in espère ensuite passer à la phase de production avec un constructeur de vélo français.