Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Urbanisme : le discours d’Emmanuel Macron crée la polémique autour de Piana

vendredi 9 février 2018 à 19:29 Par Hélène Battini et Maxime Becmeur, France Bleu RCFM

Dans son allocution ce mercredi à Bastia, Emmanuel Macron s'est notamment positionné sur les problématiques du logement et de l'urbanisme. Le cas de la commune de Piana a été évoqué.

Urbanisme : le discours d’Emmanuel Macron créé la polémique autour de Piana
Urbanisme : le discours d’Emmanuel Macron créé la polémique autour de Piana - DR

Corse, France

Emmanuel Macron a exposé sa volonté de simplifier certaines règles. Sans donner plus de détails, il a évoqué la possibilité de réaménager la loi littoral et la loi montagne. Objectif : limiter les contraintes pour les collectivités souhaitant créer du logement. Le chef de l'Etat a cité dans son discours l'exemple de la commune de Piana.

"De gros problèmes de constructibilité en Corse"

La maire de Piana, Aline Castellani, avait fait part récemment de ses difficultés au Président.  « Le Président a été sensible à l’intervention que j’avais faite au congrès des maires pour lui dire qu’il y avait de gros problèmes de constructibilité en Corse. Plus particulièrement lorsque les communes étaient soumises à la loi littoral et la loi montagne parce que les deux s’appliquaient, et lorsque les deux s’appliquent c’est la plus restrictive qui s’applique, c’est-à-dire la littoral. Il y a un gros problème, la loi littoral dit que l’on peut construire en continuité de l’agglomération ou en création de hameau nouveau. Lorsque l’agglomération ou le village est très loin de la plage la continuité ne peut pas se faire donc on passe à la deuxième solution c’est-à-dire la création de hameau nouveau. Il faut savoir que depuis 30 ans il y a un seul hameau nouveau qui a été construit dans toute la France. Donc ce n’est pas possible non plus, il faut véritablement trouver des adaptations à la loi littoral pour permettre le développement de nos communes. »

Lettre ouverte au Président

Après cette annonce, les militants d'U Levante, l'association de défense de l'environnement, ont signé une lettre ouverte à destination d'Emmanuel Macron. Selon Michelle Salotti, leur porte-parole, à  Piana comme dans d’autres communes, les règles d'urbanisme ne posent aucun problème.

« Ça ne pose aucun problème sauf à vouloir urbaniser Arone, et mettre 400 habitants de plus sur Arone et beaucoup de villas secondaires. Il faut lire non pas notre avis mais celui de la mission MRAE ou bien les avis de l’Etat d’ailleurs sur le PLU de Piana et Arone pour comprendre que en réalité le projet de la commune de Piana met en danger Arone. Madame Corse avait déjà en quelque sorte annoncé ce qui allait être dit, M.Macron confirme les propos, _urbaniser le littoral, urbaniser au maximum la Corse et y mettre le maximum de résidences secondaires_, ce qu’on a appelé dans les années 90 faire de la Corse le « bronzodrome » de la France. »