Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Vague de chaleur en Bourgogne-Franche-Comté : particuliers, comment choisir entre climatiseur et ventilateur ?

dimanche 29 juillet 2018 à 2:25 Par Nicolas Fillon, France Bleu Bourgogne

Après une dernière semaine caniculaire en Bourgogne-Franche-Comté, les températures ont quelque peu baissé, mais l’été n’est pas terminé et il faudra s’attendre à de nouvelles fortes chaleurs. Alors, voici quelques conseils pour celles et ceux qui ne sont pas encore équipés en clim’ et ventilo’.

Climatiseurs ou ventilateurs, il faut choisir !
Climatiseurs ou ventilateurs, il faut choisir ! © Radio France - Nicolas Fillon

Dijon, France

Le mois de juillet 2018 n’est pas terminé qu’il devrait être classé troisième mois de juillet le plus chaud depuis 1900 selon Météo France

Alors que l’alerte orange canicule a été levée en Côte-d'Or et en Saône-et-Loire samedi 28 juillet, les moyens mis à disposition des Bourguignons, plus ou mois institutionnels et originaux, pour échapper à la récente vague de chaleur (dispositif canicule pour les seniors à Dijon qui a sélectionné les meilleurs endroits pour se mettre au frais, visite des grottes de Bèze ou des caves de grands crus à Gevrey-Chambertin, baignade entre les bras de l’Ouche) furent légion.

Mais cela n’a pas empêché les vendeurs de climatiseurs et ventilateurs de se frotter les mains : comme à chaque épisode de canicule, leurs affaires ont bien fonctionné. Pour ceux qui n’en sont pas encore dotés, vers quelle famille se tourner ? Ventilateurs ou climatiseurs ? Pour quelle somme, et quelle efficacité ? Pour tenter de répondre, direction Dijon et le centre commercial de la Toison d’Or, et plus précisément dans un magasin d’électroménager.

Des prix allant de 25 à 1 000 €

Dans cette enseigne, tout dépendra évidemment de votre porte-monnaie. Le budget pour un ventilateur varie de 25 à 450 €, alors qu’il faut compter entre 300 à 1000 € pour un climatiseur. Une sacrée différence, même s’il existe des modèles alternatifs fonctionnant avec des glaçons ou de l’eau par exemple. "Si l’on veut juste obtenir une sensation de fraîcheur dans une pièce, un ventilateur, fera l’affaire, explique Yoann, le responsable du magasin. Il est plus classique et va juste souffler de l’air, chaud à la base. Le coût sera moindre. Par contre, si l’on veut vraiment perdre des degrés pour être top niveau confort, il faudra prendre une clim’ et du coup investir. Il faut s’adapter à la demande du client."

Certaines enseignes de la grande distribution n'hésitent pas à mettre en avant leurs ventilateurs ou climatiseurs dès l'entrée du magasin, en tête de gondole. - Radio France
Certaines enseignes de la grande distribution n'hésitent pas à mettre en avant leurs ventilateurs ou climatiseurs dès l'entrée du magasin, en tête de gondole. © Radio France - Nicolas Fillon

"En réalité, tout va dépendre de la superficie de la pièce que vous souhaitez rafraîchir, abonde Jonathan, un vendeur. Il ne faut pas forcément penser budget, mais plutôt besoins. Et après, on adaptera en conséquence. Pour les climatiseurs, une machine performante garantira le refroidissement d’une certaine étendue en termes de mètres cubes. Elle sera plus chère. Le silence de la machine va également va jouer sur le prix. On part surtout sur tout ce qui est clim’ mobile pouvant passer d’une pièce à l’autre, même s’il existe les modèles en fixe, nécessitant des travaux dans la maison."

La Rolls Royce des climatiseurs, à 1 000 € donc, offre bien des avantages : grosses capacités pour rafraîchir de grandes superficies, options programmables, fonction chauffage pour l’hiver... "C’est vraiment le produit haut de gamme pour une belle pièce d’environ 20-30 m2, poursuit Jonathan. L’avantage du modèle mobile, c’est que l’on peut rafraîchir différents endroits de la maison à l’avance."

Sauf que tout le monde n’a pas un budget à quatre chiffres… Alors, on se tournera vers les ventilo’. Les plus chers sont équipés de purificateurs d’air, "beaucoup moins agressifs au niveau de la gorge car ils éliminent certaines bactéries pouvant apparaître avec la chaleur", détaille Yoann, le responsable du magasin. Ils peuvent également servir de chauffage. 

Les ventilateurs sont peut-être moins puissants que les climatiseurs, mais ils sont aussi moins cher. - Radio France
Les ventilateurs sont peut-être moins puissants que les climatiseurs, mais ils sont aussi moins cher. © Radio France - Nicolas Fillon

Trucs et astuces

Mais si jamais vous optez pour les modèles de ventilateurs standards, voici quelques astuces pour gagner en fraîcheur, dévoilées par Jonathan, le vendeur : "Mettez une petite bouteille d’eau congelée de façon à ce que votre ventilo’ vous permette d’envoyer un petit peu de froid en plus à moindre coût. Vous pouvez également prendre des boîtes en polystyrène comme celles utilisées dans les poissonneries, en y faisant un premier trou pour laisser passer la taille d’un ventilateur, et un deuxième trou que vous remplissez de glaçons. En fin de compte, ce sont les mêmes systèmes que les produits que l’on vend. On peut ainsi se fabriquer une mini-clim’ on va dire maison."

Avant de faire votre choix sachez également qu’un climatiseur consomme beaucoup plus d’énergie qu’un ventilateur. Si bien que certains magasins proposent même des contrats d’électricité avec blocage de tarifs et prix préférentiels. Il est également nécessaire de bien savoir régler son climatiseur. "Les gens ne pensent pas souvent qu’un climatiseur nécessite une sortie extérieure avec une gaine qu’il faudra raccorder pour évacuer l’air chaud, rajoute le vendeur d’électroménager. On croit que la clim’, on la branche et puis c’est tout. Non ! Il y a toujours la nécessité d’installer une évacuation." 

Et si vous n’avez pas encore pu vous équiper en climatiseurs ou ventilateurs, sachez qu’il est encore temps. Certains magasins proposent de bonnes affaires d’autant plus que les soldes ne se terminent que le 7 août prochain. Par rapport à la canicule de l’année dernière, et comme les clients sont déjà solidement équipés, la demande s’est ressentie, mais "pas de manière excessive", avoue Jonathan. Même si "beaucoup de premiers prix au niveau des ventilateurs sont partis". Premiers arrivés, premiers servis… Vous voilà prévenus !