Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Vague de chaleur en Bourgogne-Franche-Comté : se rafraîchir et se cultiver aux grottes de Bèze, c’est possible !

jeudi 26 juillet 2018 à 2:53 Par Nicolas Fillon, France Bleu Bourgogne

Comment échapper à la canicule en mêlant l’utile à l’agréable ? La réponse se trouve dans les grottes de Bèze (Côte-d’Or). Cette commune abrite un site unique en France : une galerie à 30 mètres de profondeur, accessible à pied et en barque. Et il y fait 20°C de moins qu'en ce moment en plein air !

Dans les grottes de Bèze, la balade souterraine en barque est plus que rafraîchissante, idéale en temps de canicule !
Dans les grottes de Bèze, la balade souterraine en barque est plus que rafraîchissante, idéale en temps de canicule ! © Radio France - Nicolas Fillon

Bèze, France

Alors que la Côte-d’Or et la Saône-et-Loire viennent d’être placées en vigilance orange canicule et que l’on devrait atteindre un pic de température ce jeudi 26 et vendredi 27 juillet, entre 34 et 37°C, tout le monde se creuse la tête pour éviter le coup de chaud et se rafraîchir au maximum.

Passer quelques heures dans un endroit climatisé et donc frais, comme un supermarché, un cinéma ou une bibliothèque, c’est possible. Mais pourquoi ne pas se rendre tout simplement 30 mètres sous terre, aux grottes de Bèze (Côte-d’Or), où le thermomètre affiche dans les 13°C toute l’année, 20°C de moins qu’à l’air libre en ce moment ?

Depuis le début de la semaine, le site, qui a rouvert en avril dernier, est victime de son succès… Et de sa fraîcheur bienvenue ! Au programme : une balade souterraine de 45 minutes à pied mais aussi en barque, entre stalagmites et stalactites, sur une rivière naturelle rendue quasiment bleu turquoise grâce aux éclairages méticuleusement installés.

"On a prévu une petite laine" — Michel, un visiteur des grottes de Bèze

Quand on se gare sur le parking des grottes après avoir traversé le village, vieux de près de 14 siècles et assurément l’un des plus beaux de la région, la chaleur est accablante. Pourtant, Michel, venu en famille pour visiter le site, est muni d’un bon petit pull. "On a prévu une petite laine parce qu’il parait que la température est différente de l’extérieur, dans les 10-12°C, sourit le retraité qui habite le secteur de Dijon. On voulait profiter de la fraîcheur en cette période assez chaude, et effectuer une promenade en famille, avec ma femme, mon beau-frère, ma belle-sœur et ma petite fille pour découvrir le patrimoine et le charme des grottes dans la région."

Quand le petit groupe de dix pénètre avec leur guide à l’intérieur des grottes, sous le plateau karstiques de 200 km2, le contraste de température est saisissant. Mais en manches longues et avec un bon short, pas de quoi avoir froid. L’air ambiant est frais, et l’on appréciera les petites gouttes d’eau des stalactites venir s’écraser sur le crâne. Mais le meilleur est à venir dans cet endroit, découvert par des spéléologues dijonnais en 1950. Après avoir marché une dizaine de minutes à pied, les touristes sont invités à monter dans une barque pour 300 mètres de balade fluviale. L’esquif avance à la force du bras des deux guides à bord, ces derniers s’aidant des cordes accrochées au plafond des grottes en l’absence de courant.

Le passage en barque dans les grottes de Bèze est assurément le moment phare de la visite. - Radio France
Le passage en barque dans les grottes de Bèze est assurément le moment phare de la visite. © Radio France - Nicolas Fillon

Il faut beaucoup plus frais au bord de l’eau, constituée d’eau des rivières alentours et d’eau de pluie. Mais Arthur, l’un des guides, est là pour réchauffer l’ambiance : "Sur votre droite, une série de stalactites qu’on appelle les andouilles de Bèze, il y en a d’autres exemplaires, sur le bateau." Cette balade en barque est parfois impossible à faire l’hiver, et parfois même en saison touristique, à cause de la hausse du niveau de la rivière. "Et ça devrait monter dans dix minutes", renchérit le guide blagueur. La température de l’eau, elle, se situe aux alentours des 11°C.

Arthur, t-shirt, petite doudoune sans manche et pantacourt, apprécie énormément le cadre de travail. "On est mieux là quand il faut trop chaud, quand il pleut, quand il y a de l’orage, on est tout le temps mieux là, glisse-t-il. Tant qu’on ne tombe pas dans l’eau, ça va ! Et on se réchauffe en tirant les barques. Les visiteurs sont émerveillés à chaque fois, et viennent aussi pour être au frais." 

Dans les grottes de Bèze, la température affiche 13°C environ. Ne pas oublier un petit pull... - Radio France
Dans les grottes de Bèze, la température affiche 13°C environ. Ne pas oublier un petit pull... © Radio France - Nicolas Fillon

Alicia, guide bénévole elle aussi présente sur la barque, va dans le même sens que son collègue. "Ça fait du bien, explique la jeune femme. On est au frais ! On est obligé de mettre un pull, mais avec les allers et retours, ça réchauffe. Une veste suffit. Il faut juste faire attention aux insolations, quand on passe du froid au chaud."

"Comme quand on ouvre le frigo l’été" — Zowi, guide dans les grottes de Bèze

Vers la fin de la visite, on croise Zowi, un autre guide salarié. Lui aussi est conquis : "Quand on entre, c’est agréable d’avoir la fraîcheur sans que ça soit extrême, un peu comme quand on ouvre le frigo en été. Et ça va également être agréable quand on va ressortir parce qu’on aura la chaleur, donc finalement c’est des avantages dans les deux sens du chemin."

Une fois le périple souterrain terminé, Sylvie, une touriste, se passe la main sur ses cheveux, un peu mouillés. "J’ai pris des petites gouttelettes de temps en temps, ce n’est pas désagréable", reconnaît-elle. Cette habitante de Marsannay-la-Côte est contente d’avoir partagé ce moment avec sa petite-fille. "Je ne connaissais pas cet endroit magique, concède-t-elle. Pourtant, j’habite à côté. On avait prévu une autre balade mais au soleil, et aujourd’hui, on a pensé que c’était mieux d’être dans une grotte vu la température extérieure, c’est sûr. Mais en même temps, c’était le côté culturel, découverte, qui était également intéressant. C’est une visite bien sympathique, on est dans un monde complètement différent de ce qu’on a l’habitude de voir, notamment grâce à la partie sur la barque."

400 visiteurs chaque jour

Le public ne s’y trompe pas puisque près de 400 visiteurs se rendent chaque jour aux grottes de Bèze. "Certains reviennent une seconde fois dans la journée, révèle Sébastien Maître, agent du patrimoine pour la commune. Dès qu’on a de fortes chaleurs, les visiteurs viennent en masse. Ça peut monter jusqu’à 500 personnes l’été. On est au frais dans la grotte, mais également près de la source pour pique-niquer ou aux environs du parc de l’abbaye qui est à l’ombre au bord de la rivière." 

Le site des grottes de Bèze est ouvert tous les jours cet été. - Radio France
Le site des grottes de Bèze est ouvert tous les jours cet été. © Radio France - Nicolas Fillon

L’aspect fraîcheur ne fait pas tout pour Sébastien Maître. "C’est la seule grotte aménagée en Côte-d’Or, ce qui est assez remarquable, d’autant plus qu’elle est dotée d’une rivière souterraine navigable, une rareté en France, poursuit-il. Les visiteurs sont ravis à chaque fois également par le calme et la sérénité qu’inspire le village."

Et si les grottes de Bèze vous tentent, sachez qu'elles sont ouvertes tous les jours cet été de 10h à 12h et de 14h à 18h (ouverture en continu le 15 août). Tarifs : 5,50 € pour les adultes, 4,50 € pour les adolescents (13-18 ans) et étudiants, 3 € pour les 4 à 12 ans et gratuit pour les moins de 4 ans.