Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Vague de froid : les jardiniers et les maraîchers impactés dans le Nord Franche-Comté

La vague de froid de ces derniers jours dans le Nord Franche-Comté a particulièrement touché les jardiniers et les maraîchers. Certaines cultures ont gelé et les ventes de plantes sont au plus bas à cause du froid.

Ce lundi on voit encore quelques traces du gel dans les jardins
Ce lundi on voit encore quelques traces du gel dans les jardins © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Territoire de Belfort, France

La neige, la grêle et le froid ont surpris tout le monde dans le Nord Franche-Comté ces derniers jours. Les jardiniers et les maraîchers ont été particulièrement été touchés. 

Fleurs gelées dans les jardins

Dans le jardin ouvrier de l'Étang des Forges à Belfort, on aperçoit encore des morceaux de glace de la nuit dernière. Les températures ont atteint moins trois degrés le week-end dernier et près de moins un degrés dans la nuit de dimanche à lundi. 

Jean-François Simon cultive une parcelle avec des légumes et des fleurs depuis 36 ans. "Le gel aujourd'hui, pour les jardiniers c'est mortel" dit-il consterné devant ses dahlias noircis par le gel. "On a toujours la fameuse période des Saints de glace, mais là à mon avis c'est arrivé une semaine en avance. C'est désolant mais on va vite reprendre le dessus." relativise-t-il.  

Encore des traces de gel ce lundi dans le jardin ouvrier.  - Radio France
Encore des traces de gel ce lundi dans le jardin ouvrier. © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Vente de plantes en berne

En 35 ans à Chèvremont, Serge Pancher n'a jamais vu ça. "C'est la première année que je vois de la neige qui dure comme ça. La neige qui est tombée samedi a passé la nuit et on la retrouver le lendemain matin" s'étonne le maraîcher et horticulteur installé dans le Territoire de Belfort. Heureusement, une fois, la vague de froid annoncée, Serge Pancher a pu protéger ses plantes avec des _voiles de forçag_es. 

Serge Pancher a recouvert ses plantes d'un voile de forçage pour leur éviter de geler - Radio France
Serge Pancher a recouvert ses plantes d'un voile de forçage pour leur éviter de geler © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

En revanche les clients ne se bousculent pas au portillon à cause du froid en ce début du mois de mai. "On a réalisé à peine 10 à 15 % des ventes qui devraient être réalisées pendant cette période" regrette Serge Pancher. "Quand il fait mauvais les gens ne vont plus dans les jardineries parce qu'il fait froid dehors et ils ne sont plus dans les jardins et ne pensent pas à fleurir leurs extérieurs" ajoute l'horticulteur. Il espère donc un retour rapide des beaux jours.