Climat – Environnement

Vaste opération de surveillance de l'état des levées de la Loire, en Indre-et-Loire

Par Boris Compain, France Bleu Touraine lundi 28 septembre 2015 à 17:24

Bords de Loire
Bords de Loire © Radio France - Boris Compain

Un exercice de sécurité grandeur nature se déroule ce mardi 29 septembre sur les digues de la Loire. D'un bout à l'autre de l'Indre-et Loire, une cinquantaine d'agents des services de l'État vont inspecter les levées, à pied ou à bord de véhicules roulants à 10 km/h.

En Indre-et-Loire, l'état est propriétaire et gestionnaire de 170 kilomètres de digues, c'est pour ça que cette journée d'inspection nécessite autant de monde. Imaginons une crue majeure de la Loire : il faudrait que la préfecture soit capable de mettre très rapidement en place un plan de surveillance des levées de la Loire. Ce plan vise à remplir quatre objectifs : faire un état des lieux des digues, avant la montée des eaux. Observer ensuite comment la digue réagit à la poussée du fleuve. Détecter les faiblesses éventuelles, et enfin reconnaitre les signes avant-coureurs d'une rupture.

C'est ce plan qui est simulé mardi, et l'enjeu est très important puisqu'en cas de crue majeure, comme en 1856, les logements d'un tiers de la population du département, près de 200.000 personnes, pourraient être inondés. Par endroit, il pourrait y avoir jusqu'à quatre mètres d'eau dans les rues de Tours.

En six ans, 40 millions d'euros vont être consacrés au renforcement des digues : un nouveau chantier a d'ailleurs débuté le 28 septembre, sur la levée de la Loire, à la ville aux dames. Il va durer deux mois et demi.