Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Vendanges 2014 : les viticulteurs savoyards pessimistes

jeudi 21 août 2014 à 11:12 Par Jules Brelaz, France Bleu Pays de Savoie

Après un été marqué par des chutes de grêle et une pluviométrie record, les viticulteurs craignent de perdre pour certains jusqu'à 30 % de leur récolte. Les vignes sont attaquées par des maladies comme la Botrytis.

Les raisins n'ont pas résisté à la grêle
Les raisins n'ont pas résisté à la grêle © Radio France - Richard Doughty

Apremont, Chignin, Chindrieux...

Du lac Léman jusqu'à Albertville, aucun vignoble n'a été épargné par la météo. Chambéry est l'une des villes en France qui a le plus souffert avec 18 jours de précipitations en juillet et 250 mm de précipitations. C'est l'un des étés les pluvieux depuis 50 ans. A titre de comparaison, il n'est tombé que 2mm de pluie à Hyères dans le Var, près de Toulon.

"Si les conditions continuent à se dégrade, le champignon va se propager à l'ensemble de la grappe et là on a une destruction de quantité mais aussi de qualité"

Pierre Vialet est viticulteur à Apremont et président du Comité interprofessionnel des vins de Savoie.

 

Après deux années difficiles, les viticulteurs redoutent une nouvelle récolte compliquée. A peine remises des chutes de grèle du début de l'été, leurs vignes sont attaquées par des champignons. Il va falloir trier grain par grain

"Je suis un petit peu pessimiste... Sur cette parcelle-là, on s'attend à 30 % de pertes de récoltes"

Jean-François Maréchal, viticulteur à Apremont.

Pierre Vialet, viticulteur à Apremont et président du Comité interprofessionnel des vins de Savoie (Mathieu Périsse)

 

Réécoutez le reportage de Mathieu Périsse avec des viticulteurs savoyards au chevet de leurs vignes malades