Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vendée Eau lance des travaux en urgence pour anticiper la sécheresse annoncée l'été prochain

-
Par , France Bleu Loire Océan
Vendée, France

Les responsables de Vendée Eau annoncent des travaux en urgence, pour relier deux barrages entre-eux. L'objectif est de remplir au maximum les réserves d'eau, car elles sont au plus bas, faute de pluie. La sécheresse estivale semble inévitable.

A la mi-février, le barrage de la Vouraie n'affiche que 16% de remplissage
A la mi-février, le barrage de la Vouraie n'affiche que 16% de remplissage © Maxppp - Maxppp

Anticiper la sécheresse estivale : c'est l'objectif de ce chantier en urgence, annoncé ce mardi par les dirigeants de Vendée Eau, qui alimente toutes les communes du département en eau potable. A ce jour, les réserves sont exceptionnellement basses, car on a connu un déficit de pluie de l'ordre de 50% depuis le début de l'été dernier. Du coup, les 12 barrages vendéens affichent un taux de remplissage de 50%. Mais cette moyenne cache de grosses disparités : le barrage de la Vouraie n'est rempli qu'à 16% de sa capacité totale !

Transférer 2 millions de m3 d'eau

Si les barrages du littoral se remplissent correctement, ce n'est pas le cas des installations situées dans les terres. Près de Chantonnay, un chantier est lancé pour faire basculer 2 millions de m3 d'eau du barrage de l'Angle Guignard vers celui de la Vouraie. Le premier est alimenté par le Lay, fleuve dont le débit est correct en ce moment. Le second se remplit principalement avec les eaux de pluie. D'où son niveau anormalement bas pour un mois de février. Vendée Eau va donc installer une pompe capable de transférer 1 000m3 par heure. Mais même avec un tel débit, il faudra deux mois pour amener le barrage de la Vouraie à 40% de remplissage. Ce qui sera encore largement inférieur à ce que l'on observe habituellement à cette période.

Des coupures au robinet ?

En Vendée, on est habitué à gérer le manque d'eau. Mais tous les acteurs reconnaissent que l'on connaît aujourd'hui une situation jamais vue en 40 ans. Depuis le début de l'été et jusqu'à ce jour, il est tombé deux fois moins de pluie que d'habitude. Les responsables du réseau d'eau potable croisent les doigts pour que le printemps offre un niveau de précipitations normal. Il faudrait 25 à 30cm de pluie dans les deux mois à venir. Sinon, il faut s'attendre à des coupures d'eau au robinet l'été prochain...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess