Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Vendée : une pollution au lisier dans la Boulogne provoque la mort de milliers de poissons

-
Par , France Bleu Loire Océan

Une grande quantité de lisier a été déversée dans un affluent de la Boulogne, au nord de la Vendée vendredi après-midi, causant la mort de milliers de poissons de la rivière. Des plaintes ont été déposées et la gendarmerie a ouvert une enquête.

La Boulogne, près de la base de loisirs de Rocheservière ce lundi.
La Boulogne, près de la base de loisirs de Rocheservière ce lundi. - Fédération de pêche 85

Rocheservière, France

Des milliers de poissons morts qui flottent à la surface de la Boulogne, au niveau de la commune de Rocheservière au nord de la Vendée. Le spectacle agace les élus, les riverains, et les pêcheurs. Le tout à cause d'une pollution de la rivière par du lisier, qui a commencé vendredi dans l'après-midi, "une grosse quantité", détaille la fédération de pêche de Vendée, "sans doute une fosse à lisier qui a été déversée dans un des affluents de la Boulogne"

La Boulogne a été polluée sur sept ou huit kilomètres"
- Dimitri Bouron, de la fédé de pêche 85

La Boulogne, au niveau de Rocheservière ce lundi. - Aucun(e)
La Boulogne, au niveau de Rocheservière ce lundi. - Fédé de pêche 85

Plusieurs plaintes déposées

Le lisier, toxique pour les poissons, prive en plus l'eau d'une partie de son oxygène, occasionnant la mort de milliers de poissons. La pollution, le temps de s'intégrer dans le lit de la rivière, a sans doute été déversée en début de semaine dernière. 

Plusieurs plaintes contre X ont été déposées. La police de l'eau a effectué des relevés dans la journée de lundi, et la gendarmerie a ouvert une enquête.