Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Tempête Ana : trois départements maintenus en vigilance orange, encore 36.000 foyers privés d'électricité

lundi 11 décembre 2017 à 7:31 - Mis à jour le mardi 12 décembre 2017 à 10:38 Par Julien Baldacchino, France Bleu

​Météo-France maintient, ce mardi matin, trois départements du sud-est en vigilance orange, en raison notamment des vents violents provoqués par le passage de la tempête Ana. 36.000 foyers français sont encore privés de courant.

La tempête Ana à Nice
La tempête Ana à Nice © AFP - VALERY HACHE

Avec le passage de la tempête Ana, trois départements du sud-est sont toujours placés en vigilance orange aux vents violents par Météo-France ce mardi matin. Les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes

  - Visactu
© Visactu -

Encore 36.000 foyers privés de courant ce lundi soir

Environ 36.000 foyers étaient encore privés d'électricité mardi matin en France, dans les régions Hauts-de-France, Pays de la Loire et Centre-Val de Loire, selon Enedis. En début de matinée, 20.000 clients restaient sans courant dans les Hauts-de-France, 10.000 en Pays de la Loire et 6.000 en Centre-Val de Loire, a indiqué dans un communiqué le gestionnaire de réseau de distribution d'électricité. 

"1.500 agents Enedis et entreprises prestataires sont mobilisés depuis très tôt ce matin pour rétablir ces clients, renforcés par 175 agents d'autres régions qui sont venus dès hier prêter main-forte à leurs collègues", précise Enedis dans le document.