Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Ventilateurs, climatisation ... Avec la canicule, c'est la ruée vers la fraîcheur !

-
Par , France Bleu Maine

Un important épisode de canicule est annoncé depuis ce dimanche 23 juin, et pour plusieurs jours, partout en France. Les Sarthois n'échappent pas à ces vagues de chaleur, alors beaucoup filent s'équiper en magasin !

Climatisation fixe ou mobile, ventilateur à colonne ou à hélice ... Chacun son astuce pour s'apporter un peu de fraîcheur !
Climatisation fixe ou mobile, ventilateur à colonne ou à hélice ... Chacun son astuce pour s'apporter un peu de fraîcheur ! © Radio France - Simon de Faucompret

Le Mans, France

Jusqu'à 40 degrés en journée et plus de 20° C la nuit : dès ce vendredi 21, Météo-France a alerté sur cette vague caniculaire qui touche tout le pays depuis ce dimanche 23 juin, et ce pour plusieurs jours. À part les côtes normandes ou bretonnes, un peu moins touchées, toute la France subit cette canicule précoce et particulièrement étouffante, et la Sarthe n'est pas épargnée ! De quoi donner quelques idées aux gens : les magasins d'électroménager ont été pris d'assaut ces derniers jours, notamment dans la zone Nord du Mans (Sarthe), dans les enseignes de la Chapelle-Saint-Martin.

"Il faut penser aux anciens !"

C'est ici, sur le parking du Castorama, que Jacques et Sabine déchargent leur caddie ... et les deux ventilateurs à colonne qu'ils viennent d'acheter. "Et oui, deux", sourit Sabine. "Il y en a un pour les grands-parents ! Nous, on n'est pas encore à s'inquiéter, même si on prévoit le coup. Mais il faut penser aux anciens !" Ils ont déjà tout ce qu'il faut pour sortir, et pour protéger leurs petits-enfants : chapeaux, brumisateurs ... "On se ménage", glisse Jacques.

80% du stock évaporé en quelques jours

Ces épisodes de fortes chaleurs sont prévues à l'avance par les grandes enseignes d'électroménager. "On avait prévu le tir il y a au moins un mois. Ventilateurs, climatisation fixe ou portative ..." énumère David Ferré, directeur du Castorama du Mans. "On a même agrémenté le magasin d'un podium dès l'entrée, parce qu'on sait que les gens recherchent ça en ce moment."

Dès les premières chaleurs, Sabine et Jacques n'ont pas hésité : un ventilateur à colonne pour eux, et un autre pour les "grands-parents" ! - Radio France
Dès les premières chaleurs, Sabine et Jacques n'ont pas hésité : un ventilateur à colonne pour eux, et un autre pour les "grands-parents" ! © Radio France - Simon de Faucompret

"Sur un moment très chargé, on peut vendre jusqu'à 200 pièces par jour." - David Ferré, directeur de Castorama Le Mans.

Les stocks sont arrivés quelques jours avant la canicule : "On sait qu'on peut vendre _jusqu'à 80% de nos stocks d'une saison entière_, sur les quelques jours d'un épisode caniculaire", révèle le directeur. La solution préférée reste le ventilateur d'appoint ou l'appareil mobile : "Sur un moment très chargé, on peut vendre jusqu'à 200 pièces par jour, voire plus !"

Mais d'autres préfèrent casser la tirelire et investir dans un système plus durable : "Les ventilateurs, ça ne sert à rien ... ça ne rafraîchit pas une pièce !" rit Manon, qui passe d'un rayon à l'autre le nez en l'air, pour trouver son bonheur. Elle vit à 20 kilomètres du Mans, dans une maison neuve et bien isolée, mais ... "Dans les combles, il fait très chaud, jusqu'à 30 degrés ! Et mon bébé de 9 mois est censé dormir là-haut, c'est impossible."

Elle cherche donc un système de climatisation fixe, qui lui coûterait environ 1 000 euros, pose comprise : "Ce serait l'idéal, si on a des chaleurs comme ça tous les étés ..." C'est justement l'avertissement de Météo-France : les vagues de chaleur vont se multiplier avec le réchauffement climatique. "On le voit tous les ans, ça arrive de plus en plus, même sur deux ou trois jours isolés", juge-t-elle. D'après elle, mieux vaut payer un peu plus, et être définitivement tranquille.