Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

VIDEO - Vents violents : deux enfants blessés à Brive

lundi 6 mars 2017 à 16:32 - Mis à jour le lundi 6 mars 2017 à 17:08 Par Françoise Pain, France Bleu Limousin

Deux écoliers de Brive ont été légèrement blessés ce lundi dans l'effondrement d'une partie du toit de l'établissement, suite à la tempête Zeus. Les fortes rafales de vent ont aussi provoqué des coupures d'électricité dans plus de 30.000 foyers.

Deux élèves de 8 ans ont été légèrement blessés dans l'effondrement d'une partie du toit de l'école Simonet, à Brive.
Deux élèves de 8 ans ont été légèrement blessés dans l'effondrement d'une partie du toit de l'école Simonet, à Brive. © Radio France - Nicolas Blanzat

Limousin, France

Une partie du toit de l'école Simonet s'est effondrée, ce lundi après-midi, à Brive. Deux enfants de huit ans ont été légèrement blessés et l'établissement a été évacué. L'un des blessés a été transporté à l'hôpital de Brive, et quatre autres enfants ont pris en charge par la cellule psychologique ouverte dans l'établissement. Les autres élèves et le personnel de l'école Simonet ont été conduits au centre Raoul Dautry. L'accident s'est produit vers 15 heures, alors que plus de 200 enfants sont dans la cour avant de rejoindre les animateurs des activités périscolaires. L'un se trouve sous les tôles avec les jambes coincées. Le second est bloqué entre les tôles et le mur. Ils ont été dégagés par les instituteurs, les intervenants pour les activités périscolaires et des parents d'élèves présents. L'école restera fermée ce mardi et ce mercredi matin. Les parents sont invités à garder les enfants chez eux, mais ceux qui ne peuvent pas le faire pourront les laisser au centre aéré des Bourriottes, ouvert exprès.

Le vent a soulevé une partie du toit de l'école Simonet - Aucun(e)
Le vent a soulevé une partie du toit de l'école Simonet - DR GC

72.000 foyers privés d'électricité en Haute-Vienne et en Corrèze

A 16h30, Enedis recensait 27.500 foyers de Haute-Vienne privés d'électricité ce lundi après midi, 19.000 en Corrèze et 25.500. C'est la conséquence des rafales de vent qui ont touché la région et qui ont provoqué de nombreuses chutes d'arbres ou de branches. Enedis a mobilisé 310 techniciens sur l'ensemble du Limousin pour réparer les lignes endommagées, mais prévoyait déjà en milieu d'après-midi que tout ne serait pas réparé d'ici la tombée de la nuit.

Le trafic SNCF perturbé et des routes coupées

Sur la ligne Limoges-Paris, un arbre a cassé une caténaire vers 15 heures à hauteur de la Souterraine, provoquant une interruption du trafic. La circulation a repris progressivement vers 16h30 mais cela a provoqué jusqu'à trois heures de retard pour les trains circulant sur cette voie. Des retards sont aussi signalés pour les TER qui roulent à vitesse réduite : 60 à 70 km/h au lieu de 100 à 110 km/h habituellement. Les personnels à bord ont aussi été équipés de tronçonneuses pour couper et évacuer les éventuels arbres ou branches tombés sur les voies.

Les axes routiers, notamment les routes secondaires, sont aussi touchés par des chutes d'arbres et de poteau. Certaines routes sont donc coupées le temps de les dégager.

Des vents jusqu'à 113 km/h enregistrés à la station Météo France de Limoges Bellegarde

Les agents de Météo France ont enregistré un pic de vent à 113 km/h à Limoges Bellegarde. C'est le plus fort coup de vent depuis le début de l'année. En Corrèze, les rafales ont fait une pointe à 102 km/h à Peyrelevade et 93km/h dans Brive. Depuis la fin de matinée, les gendarmes et pompiers croulent sous les appels et les deux tiers de leurs interventions sont consacrés aux conséquences de cette tempête Zeus.