Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Verdigny veut retrouver ses paysages d'antan

vendredi 9 décembre 2016 à 18:31 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Un habitant : Un arbre ! C'est le défi que lance le petit village de Verdigny, près de Sancerre. 300 arbres seront donc plantés chaque hiver et cela pendant 10 ans.

L'extension du vignoble et les remembrements expliquent la disparition d'un grand nombre d'arbres
L'extension du vignoble et les remembrements expliquent la disparition d'un grand nombre d'arbres © Radio France - Michel Benoit

Verdigny, France

Ce samedi, une trentaine de villageois vont donc enfiler leurs bottes dès 8H00 pour planter déjà 120 arbres (toutes les bonnes volontés sont les bienvenues). Sur des terrains communaux, mais pas seulement. La commune donne également une participation pour planter des arbres chez soi. Un seul mot d'ordre à Verdigny : tous à vos bêches !

L'entrée du village de Verdigny en venant de Sancerre - Radio France
L'entrée du village de Verdigny en venant de Sancerre © Radio France - Michel Benoit

L'idée a germé au printemps : le maire, et un conseiller plantaient un cèdre bleu en compagnie d'un autre habitant de Verdigny : le producteur et ancien chroniqueur de télévision Laurent Sorcelle. Voilà ce qu'ils se sont dit : Pourquoi ne pas reprendre l'opération des viticulteurs , 1 vigneron-1 arbre, en l'étendant à tout le village ? Depuis les années 50, la vigne s'est beaucoup développée à Verdigny. Des haies ont disparu. Il est grand temps de replanter. L'arbre ambassadeur de l'opération cette année sera le noyer Comme l'explique, Laurent Sorcelle, président des Sancerrois de Paris, "le noyer s'est sacrifié pour la vigne. Son bois a été revendu pour financer des investissements liés au vin." Il est donc grand temps de lui redonner la place qui lui convient. Une cinquantaine de noyers seront plantés ce samedi.

Les talus sont nus à certains endroits et mériteraient certainement quelques plantations - Radio France
Les talus sont nus à certains endroits et mériteraient certainement quelques plantations © Radio France - Michel Benoit

Les viticulteurs ont déjà fait les trous à certains endroits pour accueillir les premières plantations. Les volontaires prévoient même d'aller un coup de de main à domicile pour ceux qui auraient du mal à creuser eux-même le trou, les personnes âgées par exemple et la mairie de Verdigny est prête à financer une partie du prix des arbres que planteront les habitants chez eux. Le maire, Olivier Gaucheron a dégagé un budget de 3.000 euros qu'il espère renouveler chaque année. L'association des Sancerrois de Paris que préside Laurent Sorcelle, a offert 100 euros à la mairie pour cette opération et aider Verdigny à retrouver une partie de ses paysages d'antan. L'idée est aussi d'associer les enfants à ces plantations puisque planter un arbre, c'est évidemment travailler pour eux, pour l'avenir.