Climat – Environnement

Verglas : qui n'est pas tombé ce vendredi matin en Côte-d'Or ?

Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Bourgogne vendredi 22 janvier 2016 à 15:40

Le quartier Montchapet à Dijon
Le quartier Montchapet à Dijon © Radio France - Philippe Renaud

Le brouillard givrant a bien fait parler de lui ce matin dans le département. Les pompiers sont intervenus une vingtaine de fois pour des accidents, gros "rush" aux Urgences du CHU de Dijon.

Cette année, la Saint-Vincent est givrée ! Le département la Côte-d'Or s'est réveillé ce matin très glissant. Le brouillard givré a rendu glissantes toutes les chaussées du département, seule la Haute Côte-d'Or a été épargnée.  Les pompiers sont intervenus une vingtaine de fois pour des interventions à ce sujet. L'essentiel des interventions ont eu lieu dans l'agglomération dijonnaise mais aussi à l'Est et au Sud du département.

Une vingtaine d'interventions des pompiers

Les pompiers de la Côte-d'Or ont eu ce vendredi matin une activité bien plus intense que d'habitude. Le Colonel Romain Moutard, sapeur-pompier de la Côte-d'Or et responsable de la communication parle d'une vingtaine d'interventions liées ce matin au verglas. Des accidents de voiture, heureusement sans gravité, de la tôle froissée, et des secours à la personne sur la voie publique dues à des glissades sur les trottoirs. " Des accidents matériels d'ailleurs dans certains cas nous ne sommes même pas intervenus, c'était du rôle essentiellement des dépanneurs ou d e la gendarmerie s'il y avait entrave à la circulation. Quelques accidents également sur la voie publique avec des glissades".

"Grand rush" aux Urgences du CHU de Dijon

Le verglas est à l'origine de plusieurs chutes de personnes dans le département. Entre 7h et 13h ce matin, une soixantaine de personnes sont venues se faire soigner aux Urgences du CHU de Dijon. En tant normal, les Urgences reçoivent environ 120 personnes par jour. Mathieu Bruneau est médecin au CHU de Dijon il parle d'un "grand rush" ce matin aux Urgences. Le médecin évoque jusqu'à dix heures d'attente. Les patients sont venus ce matin pour des contusions lombaires, des entorses, des traumatismes crâniens légers et des petites plaies à suturer.

Conseils de prudence 

Le Colonel Romain Moutard en a profité pour donner quelques conseils en cas de verglas important comme ce matin. "Quand on peut on retarde son déplacement , on attend le traitement des trottoirs et des chaussées". Dans la plupart des communes du département, les chaussées ont été salées.

Partager sur :