Climat – Environnement

Vers une mise en service de l'EPR de Flamanville en 2020 ?

Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin mardi 20 octobre 2015 à 18:48

Le chantier de l'EPR à Flamanville accumule les déboires
Le chantier de l'EPR à Flamanville accumule les déboires © Radio France - radio france

Un nouveau délai pour la mise en service du réacteur EPR de Flamanville. EDF demande encore du temps à la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal. Un report de plus mais selon le groupe français il s'agit d'une simple précaution

Selon le groupe français, le planning industriel ne change pas. La mise en service du réacteur EPR de Flamanville ( Manche) est toujours prévue pour la fin 2018 comme ça a été annoncé début septembre. Si on parle de 2020 aujourd'hui, c'est tout simplement parce qu'EDF a voulu prendre de la marge. Avec le report du démarrage de l'EPR de 2017 à 2018, EDF doit demander une modification du décret de création de l'EPR. C'est ce qui a été fait il y a une dizaine de jours dans une lettre adressée à la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal. Mais au lieu de demander une modification pour 2018, EDF a pris ses précautions et demandé à ce que la date soit 2020. Une marge de deux ans au cas où des aléas administratifs se présenteraient, selon le groupe français. Ça éviterait de demander une nouvelle modification du décret en cas d'imprévu. Impossible cependant de savoir à quoi correspondent ces aléas administratifs. Depuis le début du chantier, les retards se multiplient. Avec une conséquence financière : le coût de l'EPR a été triplé, de 3 à 10 milliards d'euros.