Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO | Avec le grand carénage, la centrale nucléaire de Cattenom veut vivre au-delà de 40 ans

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine
Cattenom, France

La tranche une de la centrale nucléaire de Cattenom a subi en 2016 un grand carénage, c’est-à-dire une révision complète. Le but est de fonctionner au-delà de 40 ans, elle est en service depuis déjà 30 ans.

La centrale nucléaire de Cattenom en Moselle. (illustration)
La centrale nucléaire de Cattenom en Moselle. (illustration) © Radio France - François Pelleray

Le grand carénage de la tranche une de la centrale nucléaire de Cattenom s’est achevé le 25 octobre 2016 après cinq mois de travaux. C’est la première visite décennale, les trois autres tranches en bénéficieront d’ici 2023.

Pour la tranche une, 100 millions d’euros ont été dépensés, "investis" corrige le directeur du site de Cattenom, Thierry Rosso. Jusqu’à 4.500 personnes ont œuvré, 19 kilomètres de câbles ont été changés et plus de 64.000 tubes en laiton ont été remplacés par des tubes en titane.

Dans le réacteur, la partie nucléaire de la tranche, les soudures de la cuve qui abrite l'uranium ont été inspectées, l'étanchéité de cette cuve a été refaite également.

Du diesel au pays du nucléaire

C'est une nouveauté, un moteur diesel long d'une dizaine de mètres a été construit. Il est là en dernier recours, si toutes les installations tombaient en rade, ce moteur serait prêt à se lancer et à relancer les machines d'alimentation en eau. C'est primordial pour refroidir le réacteur. Ce moteur V16 est donc en préchauffage permanent.

Sur les tuyauteries en façade, des protections ont été installées pour éviter qu’elles soient abîmées lors d'une tempête. Des climatisations ont été ajoutées pour faire face aux canicules. Enfin, ça n'a l'air de rien, mais des murets de 40 centimètres sont placés devant les entrées, cela suffit à protéger d'une inondation en cas de fortes pluies.

CARTE - Ce qui est prévu près de chez vous en cas d’accident nucléaire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess