Climat – Environnement

VIDÉO - Des lavandiculteurs du Sud Drôme testent, pour la première fois, le "chasse-abeilles"

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 17 juillet 2017 à 5:40

Quatre "chasse-abeilles" sont installés, pendant cette récolte, sur des machines de lavandiculteurs du Sud Drôme.
Quatre "chasse-abeilles" sont installés, pendant cette récolte, sur des machines de lavandiculteurs du Sud Drôme. © Radio France - Mélanie Tournadre

C'est une première pour les lavandiculteurs du Sud-Drôme. Ils sont en pleine récolte et testent un nouveau système : le "chasse-abeilles" pour permettre de les éloigner et donc de les protéger au moment de la coupe.

Les lavandiculteurs du Sud-Drôme testent, depuis le début de la récolte, un nouveau système appelé "chasse-abeilles". Quatre kits ont été installés sur quatre de leurs machines depuis la fin du mois de juin, à Savasse, Souspierre, Réauville et Chamaloc.

Un système très simple

Les lavandiculteurs du Sud Drôme ont démarré la récolte vers le 20 juin. Jusqu'à la fin de la semaine, ils sont en plein travail et testent, cette année, le "chasse-abeilles".

Ce sont deux barres jaunes installées à l'avant de la coupeuse. Au passage de la machine, pendant la récolte, elles effleurent la lavande et effraye les abeilles qui s'en vont. Ce système se vise ne quelques minutes sur la machine.

Ces deux barres jaunes fixées sur l'avant de la coupeuse frôlent la lavande et fontt fuir de nombreuses abeilles. - Radio France
Ces deux barres jaunes fixées sur l'avant de la coupeuse frôlent la lavande et fontt fuir de nombreuses abeilles. © Radio France - Mélanie Tournadre

"C'est vraiment très facile à mettre en place et à régler" explique Gilles Estran , lavandiculteur à Réauville dans le Sud Drôme.

"C'est très simple à mettre et ça ne gêne pas du tout la récolte"

Ce système simple et efficace a été réalisé par des ingénieurs du Centre régionalisé interprofessionnel d’expérimentation en plantes à parfum aromatiques et médicinales (CRIEPPAM), en collaboration avec l'Association de développement de l'apiculture provençale (ADAPI).

Reportage sur le fonctionnement de ce "chasse-abeilles" à Valaurie dans la Drôme.

Un système très efficace

Quatre "chasse-abeilles" ont été installés, cette année, sur quatre machines de lavandiculteurs du Sud-Drôme. - Radio France
Quatre "chasse-abeilles" ont été installés, cette année, sur quatre machines de lavandiculteurs du Sud-Drôme. © Radio France - Mélanie Tournadre

Ce bonne idée est visiblement très efficace. L'ADAPI et le CRIEPPAM ont réalisé des comptages et les résultats montrent l'efficacité de ce nouveau dispositif. "On constate une diminution de 50% de la mortalité des abeilles lors que l'on coupe en pleines fleurs, grâce à ce système" explique Jean-Henri Brunel, lavandiculteur et vice-président de la caisse locale du Crédit Agricole à Dieulefit qui finance, en partie, ce projet.

"Un kit sur une machine, c'est 300.000 abeilles sauvées en une récolte, l'équivalent de huit ruches !"

"Un kit coûte près de 500 euros, financé à 50% par le Crédit Agricole et des entreprises privées comme l'Occitane" explique Jean-Henri Brunel. Ce test est donc entièrement gratuit pour le lavandiculteur. "L'objectif est de mettre en place une trentaine de kits l'an prochain, soit 9 millions d'abeilles, 225 ruches sauvées par an".

"C'est une bonne idée, facile à mettre en oeuvre et qui peut aide un peu les apiculteurs" explique Jean-Pierre qui teste ce "chasse-abeilles".

Reportage au cœur d'un champ de lavande de Valaurie dans le Sud Drôme.

Un champ de lavande à Valaurie dans la Drôme où est testé ce système de "chasse-abeilles".  - Radio France
Un champ de lavande à Valaurie dans la Drôme où est testé ce système de "chasse-abeilles". © Radio France - Mélanie Tournadre

Le "chasse-abeille" est également testé, cette année, dans les champs de lavande des Alpes de Haute Provence.