Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

VIDEO - Dordogne : après la tempête, les élagueurs surchargés

lundi 9 juillet 2018 à 17:52 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Cinq jours après le passage de la tempête en Dordogne, le travail se poursuit sur le terrain pour les agents d'Enedis mais aussi les élagueurs et les employés municipaux qui doivent couper et nettoyer les arbres tombés au sol.

Les élagueurs ne chôment pas depuis jeudi.
Les élagueurs ne chôment pas depuis jeudi. © Radio France - Harry Sagot

Chancelade, France

Cinq jours après la tempête, les routes sont dégagées et l'urgence est passée pour les pompiers de Dordogne. Mais il reste beaucoup de travail pour les employés municipaux et les entreprises forestières, qui doivent maintenant tronçonner les arbres tombés ou abattus, éliminer les arbres qui vont mourir, broyer et débarrasser le bois à terre. 

L'entreprise Jaroussie espaces-verts, de Notre-Dame de Sanilhac, a détaché un quart de son effectif, soit une dizaine de bûcherons et d'élagueurs, pour ce travail de nettoyage qui devrait durer au moins deux semaines.

à Chancelade, Harry Sagot a rencontré une des équipes de l'entreprise Jaroussie, qui élaguait lundi matin un chêne centenaire, avant de l'abattre, juste en face de la pharmacie des Reynats.

Vendredi dernier, les mêmes bûcherons et élagueurs ont dégagé et broyé les peupliers qui étaient tombés sur le gymnase Agora de Boulazac.

Le chêne centenaire du ront-point des Reynats, à Chancelade, a été déchiré au milieu du tronc.