Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

VIDÉO - La tempête Gabriel souffle sur la Loire-Atlantique et la Vendée

mardi 29 janvier 2019 à 18:17 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Comme prévu, la tempête Gabriel souffle fort sur la Loire-Atlantique et la Vendée depuis la fin d'après-midi, ce mardi. Elle gêne la circulation par endroits mais elle fait aussi le bonheur des promeneurs sur la côte.

La tempête Gabriel au Puits d'enfer aux Sables-d'Olonne
La tempête Gabriel au Puits d'enfer aux Sables-d'Olonne © Radio France - Marc Bertrand

Vendée, France

Elle est bien là, la tempête Gabriel. Elle souffle fort sur la Loire-Atlantique et la Vendée ce mardi soir. Les deux départements sont en vigilance orange. Des rafales jusqu'à 128 kilomètres/heure ont été enregistrée à l'île d'Yeu et 122 à la pointe de Chemoulin, près de Saint-Nazaire. Un peu plus dans les terres, des rafales à 108 kilomètres/heure ont été enregistrées au Perrier, à l'Est de Saint-Jean-de-Monts, 107 à La-Roche-surYon et 102 à La Mothe-Achard.

Le pont de Noirmoutier totalement fermé pendant près de trois heures

Ce vent fort gêne la circulation, notamment sur les ponts. Celui de Noirmoutier a été fermé totalement entre 16h30 et 19h. Il a ensuite pu rouvrir pour tous les véhicules sauf ceux de plus de deux mètres de haut. En Loire-Atlantique, les ponts sont restés ouverts, mais avec des restrictions de circulation. Sur le pont de Cheviré, la circulation des poids-lourds, des véhicules de plus de deux mètres et des deux roues est interdite depuis 17 heures.  Idem sur le pont de Saint-Nazaire où la voie centrale de circulation est fermée.

Des arbres sont tombés sur les routes, notamment à Sion-sur-l'Océan en Vendée et à Nantes où ils ont gêné la circulation des bus.

Les pompiers de Loire-Atlantique signalent aussi de petites interventions sur la côte et dans le secteur sud-Loire. En Vendée, les transports scolaires ont également été avancés ce mardi après-midi. Du coup, les élèves qui les prennent sont rentrés plus tôt chez eux. Les pompiers du département avaient déjà totalisé 131 interventions à 19h pour des arbres arrachés et des tôles envolées. 

Le retour des cars scolaires avancé en Vendée

Il y a aussi eu des perturbations au niveau des trains. C'est le cas entre Challans et Saint-Gilles-Croix-de-Vie à cause d'un arbre qui s'est couché sur les voies. Des bus de substitution ont été mis en place. À Nantes, les Navibus ont été coupés sur l'Erdre entre Petit port et Port Boyer. Même chose pour les bacs de Loire entre Couëron et Le-Pellerin et entre Basse-Indre et Indret.

Des vols ont aussi été retardés à l'aéroport de Nantes. Notamment ceux à destination de Lyon, de Madrid et de Toulouse notamment. Un vol Toulouse-Nantes a du être détourné vers Rennes.

Par précaution, la ville de Nantes a préféré fermer tous les parcs, jardins et aires de jeux jusqu'à au moins 8 heures mercredi matin.

Du beau spectacle aussi

Mais cette tempête Gabriel fait aussi le bonheur des promeneurs qui sont allés voir le spectacle des vagues, sur la côte, notamment au puits d'enfer, aux Sables-d'Olonne. 

On dirait de la neige, tellement il y a d'écume !"

Parmi eux, Jean-Claude, qui s'accroche à son béret : "On dirait de la neige, tellement il y a de l'écume au puits d'enfer ! C'est juste magnifique ! On habite près de La-Roche-sur-Yon, on est venu voir le spectacle, c'est beau ! La mer déchaînée, les vagues, le soleil couchant derrière, c'est magnifique !"

Jean-Claude, accroché à son béret - Radio France
Jean-Claude, accroché à son béret © Radio France - Marc Bertrand

Vous avez aussi partagé vos photos de la tempête avec nous, sur la page Facebook de France Bleu Loire Océan.