Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

VIDÉO - Le catamaran Energy Observer reprend la mer après trois mois de chantier à Saint-Malo

dimanche 10 mars 2019 à 18:31 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Le premier bateau à hydrogène, conçu à Saint-Malo va reprendre la mer cette semaine après trois mois de chantier. Il va entamer un tour de l'Europe du Nord.

Le bateau Energy Observer à quai à Saint-Malo.
Le bateau Energy Observer à quai à Saint-Malo. © Radio France - Benjamin Fontaine

Saint-Malo, France

Retour à l'eau pour le "bateau du futur" Energy Observer. Le catamaran conçu à Saint-Malo est le premier bateau fonctionnant à l'hydrogène. Après un tour de la Méditerranée il vient de passer trois mois à l'abri dans son port d'attache et ressort avec quelques nouveautés avant d'entamer un long voyage en Europe du Nord.

Deux grandes ailes d'avion à l'avant du bateau

Ce véritable laboratoire sur l'eau fonctionne toujours grâce à l'énergie éolienne, au solaire et à l'hydrogène produit à partir de l'eau de mer. "Nous avons décidé de retirer les deux éoliennes emblématiques car il y avait beaucoup de prise au vent," explique le chef d'expédition Jérôme Delafosse. A la place, deux très grandes ailes, semblables à des ailes d'avion vont être installées à l'avant du bateau. Ces OceanWings, utilisées pour la première fois dans le monde vont permettre de réduire la consommation énergétique du navire. "On va aussi pouvoir produire de l'énergie en naviguant," ajoute Jérôme Delafosse.

Autre nouveauté, le nombre de panneaux photovoltaïques a été augmenté sur la surface du catamaran. "On a ajouté 35 m2 supplémentaires car nous allons avoir des besoins différents en Europe du Nord." Un nouveau périple attend en effet la petit dizaine de personnes qui naviguent à bord de l'Energy Observer. 

Retour à Saint-Malo en fin d'année

Après son départ de Saint-Malo le jeudi 14 ou vendredi 15 mars, le bateau se rendra à Dunkerque puis il partira pour les Flandres, la Scandinavie, la Norvège, etc. "Cette partie du monde a réussi sa transition écologique et énergétique et c'est ce que nous voulons montrer. Il faudrait peut-être s'inspirer de ce qui se fait dans ces pays pour sortir de la crise qui touche le reste de l'Europe." Le bateau doit revenir à Saint-Malo à la fin de l'année. D'ici là, ses aventures seront à suivre sur Facebook.