Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

VIDÉO - Les averses ont fait d'importants dégâts en Isère

vendredi 8 juin 2018 à 16:11 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère

Depuis dimanche soir, il pleut tous les jours en Isère et les conséquences ont été particulièrement fâcheuses dans le nord du département : une coulée de boue à Virieu, de multiples inondations aux Abrets-en-Dauphiné. Les témoins racontent la soirée épuisante du jeudi 7 juin.

Le ruisseau le Vaugelas a embarqué des branches, qui se sont bloquées au niveau de ce pont : le cours d’eau a débordé, provoquant une coulée de boue dans la commune de Virieu.
Le ruisseau le Vaugelas a embarqué des branches, qui se sont bloquées au niveau de ce pont : le cours d’eau a débordé, provoquant une coulée de boue dans la commune de Virieu. © Radio France - Alexandre Berthaud

Virieu, France

Un peu après 19h30, les habitants du village de Virieu, dans le nord de l'Isère, étaient en train de dîner pour la plupart, lorsqu'il ont entendu un grondement. "Une véritable rivière de boue" témoigne Marianne, gérante de l'hôtel Pascal. Son jardin a été complètement submergé, et le lendemain midi elle nous en faisait la visite.

Au comptoir de son hôtel, Alain est accoudé. Il habite les hauteurs de la commune, et sa maison a été complètement ravagée par la coulée. "Ma porte d'entrée s'est ouverte d'un coup, en quinze secondes j'avais un mètre d'eau dans la cuisine. J'ai pris mes chaussures je suis parti à l'hôtel. J'y suis retourné ce matin, malgré le passage des pompiers _il reste 30 centimètres d'eau_, il n'y a rien à sauver, j'espère beaucoup de l'assurance, l'hôtel n'est pas donné."

En quinze secondes j'avais un mètre d'eau dans ma cuisine

Les pluies torrentielles ont embarqué branches et cailloux de la combe (à gauche)… - Radio France
Les pluies torrentielles ont embarqué branches et cailloux de la combe (à gauche)… © Radio France - Alexandre Berthaud
Ce qui a finalement bouché le pont plus bas et provoqué la coulée : le pont a été dégagé dès le vendredi matin. - Radio France
Ce qui a finalement bouché le pont plus bas et provoqué la coulée : le pont a été dégagé dès le vendredi matin. © Radio France - Alexandre Berthaud

Solidarité exemplaire

C'est remontant la route qu'on peut arriver à la genèse de la coulée. Un pont bloqué en amont de la commune, et tout de suite le ruisseau déborde se transformant en torrent. Heureusement tout le village a mis la main à la pâte pour écoper et sauver ce qui était sauvable, jusqu'à minuit jeudi soir, Marianne évoque les larmes aux yeux cette "solidarité exemplaire". Virieu pourra organiser normalement sa course automobile, le 10 juin.

Multiples inondations aux Abrets-en-Dauphiné

Les habitants des Abrets-en-Dauphiné, le même soir, ont assisté à un balai incessant : celui des pompiers. Quarante interventions dans la commune, et quelques autres aux alentours, les pompiers étaient submergés d'appels, les habitants d'eau. Plusieurs commerces du centre du village ont vu leur cave inondée de plus d'un mètre d'eau. En tout ceux qu'on appelle "les soldats du feu" sont intervenus 120 fois en quatre heures.