Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les forces de police déployées dans les rues de Strasbourg, le 11 décembre 2018

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Climat – Environnement

VIDÉO - Les pompiers de l'Hérault prêts à affronter les incendies de l'été

mercredi 1 août 2018 à 16:11 - Mis à jour le lundi 9 juillet 2018 à 16:11 Par Marion Bargiacchi, France Bleu Hérault

Les sapeurs-pompiers de l'Hérault ont présenté ce lundi 9 juillet leurs dispositifs au sol et aériens de protection contre les incendies. L'an dernier, près de 700 hectares de végétations sont partis en fumée.

Le Dragon 34 de la sécurité civile, l'un des deux hélicoptères opérationnels.
Le Dragon 34 de la sécurité civile, l'un des deux hélicoptères opérationnels. © Radio France - Marion Bargiacchi

Hérault, France

Les pompiers de l'Hérault sont parés pour affronter les incendies de l'été. Ils ont présenté leur dispositif estival ce lundi 9 juillet dans le massif de la Gardiole. Au programme, une démonstration d'extinction de feu de forêt au sol avec l'appui des forces aériennes. Le SDIS 34 bénéficie de plus d'une centaine de véhicules au sol, ainsi que de trois Ccanadair, deux hélicoptères dont un bombardier d'eau.

Une saison des feux décalée ? 

Le colonel Éric Florès se dit confiant pour la saison même s'il appelle chacun à la prudence : "Les nappes phréatiques se sont reconditionnées, l'herbe reste verte, donc pour la période actuelle on est assez sereins. Néanmoins, avec les chaleurs que l'on a depuis trois semaines, la végétation se dessèche très vite. D'autant plus qu'avec l'apport d'eau qu''il y a eu, il y a une zone herbacée basse qui s'est beaucoup développée, surtout en bord de route. Sans parler de la sécheresse de l'an dernier et même d'il y a deux ans : de nombreux arbres sont morts et on pense que ça va nous poser problème en cas de départs de feu."

Avec une expertise de plusieurs dizaines d'années, les pompiers de l'Hérault peuvent prépositionner des unités sur les lieux et les journées à risque : notamment près du massif mais aussi dans le Piémont ou sur certaines zones littorales.

1 incendie sur 2 d'origine malveillante dans l'Hérault

L'Hérault est la cible d'incendiaire pour près d'un incendie sur deux pendant l'été. Mais le reste des départs de feux sont principalement due à des erreurs humaines comme le rappelle le lieutenant Patrick Resplendy : "Il peut s'agir de travaux, du gyrobroyage aux heures les plus chaudes de la journée par exemple, d'un barbecue mal éteint, mais de plus en plus souvent d'un mégot jeté par la fenêtre de la voiture." 

On appelle chaque personne à la responsabilité pour préserver la végétation et la sécurité. Dans les incendies, on perd aussi des hommes. 

L'an dernier, 694 hectares de végétations ont brûlé dans le département. L'ensemble du dispositif de protection coûte 4,4 millions d'euros, dont la moitié est pris en charge par le conseil départemental, l'autre par les communes à hauteur de leur nombre d'habitants.

VIDÉO | Exercice d'extinction d'un incendie sur le massif de la Gardiole 

Les chiffres du SDIS34

  • 3800 sapeurs pompiers volontaires 
  • 764 sapeurs pompiers professionnels 
  • 222 personnels administratifs 
  • 11 compagnies territoriales 
  • 71 centres de secours et 1 centre départemental d'appels d'urgence 
  • Entre 400 et 600 sapeurs-pompiers mobilisés chaque jour dans les centres de secours 
  • Un départ en intervention toutes les 7 minutes  

Spécifiquement contre les feux de forêt 

  • 130 véhicules de lutte contre les feux de forêt 
  • Entre 120 et 250 sapeurs-pompiers mobilisés chaque jour 
  • Un hélicoptère de reconnaissance équipé d'un kit bombardier d'eau 
  • 3 avions bombardiers d'eau de lutte contre les feux de forêt 
  • Plus de 4000 sorties de secours dans le domaine des incendies de végétation et de lutte contre les feux de forêts 
  • Le SDIS vient de s'équiper d'un nouveau réseau radio GPS pour mieux localiser les incendies et coordonner les équipes, un investissement de 500 000€.

Les sapeurs-pompiers de l'Hérault prêts à affronter les incendies de l'été.