Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

VIDÉO - Montagnes coupées en deux, éboulements de terrains : un puissant séisme fait au moins 35 morts au Japon

jeudi 6 septembre 2018 à 6:53 - Mis à jour le samedi 8 septembre 2018 à 12:17 Par Théo Hetsch, France Bleu

Un puissant séisme de magnitude 6,6 a frappé jeudi Hokkaido, au nord du Japon, causant des glissements de terrain. Ce samedi, le bilan s'alourdit à 35 morts. Des dizaines de milliers de secouristes intensifient leurs efforts pour retrouver des survivants.

Les sauveteurs continuent de fouiller à la recherche de survivants.
Les sauveteurs continuent de fouiller à la recherche de survivants. © AFP - JIJI PRESS

Paris, France

Le bilan du séisme qui a frappé le nord du Japon jeudi s'est alourdi et s'élève à 35 morts samedi, alors que des dizaines de milliers de secouristes s'activent toujours pour retrouver des survivants. Ce puissant tremblement de terre, qui s'est produit en pleine nuit, a provoqué des glissements de terrain. Il est arrivé deux jours à peine après un typhon dévastateur dans la région d'Osaka (ouest). 

J'ai 51 ans, je n'ai jamais vécu une chose pareille" - un responsable de la ville d'Abira

"J'ai été réveillé un peu après 3 heures du matin par la secousse. J'ai allumé la lumière mais elle s'est éteinte juste après" à cause d'une coupure de courant, a confié à l'AFP Akira Fukui, un habitant de Sapporo.

C'est le village d'Atsuma, niché au pied de montagnes verdoyantes de l'île de Hokkaido, qui a payé le plus lourd tribut à la catastrophe, avec la majorité des décès. Cinq personnes sont toujours portées disparues dans le village, selon la télévision publique NHK, et environ 600 ont été légèrement blessées.

"J'ai 51 ans et je n'ai jamais vécu une telle expérience avant", a raconté Kazuo Kibayashi, un responsable de la ville d'Abira, visiblement sous le choc.  "J'ai cru que ma maison allait s'effondrer, tout était sens dessus dessous", a-t-il dit. "Ma fille, qui est au lycée, était terrorisée".

25 000 militaires mobilisés

Des militaires des Forces d'autodéfense sont arrivés sur place pour participer aux opérations de sauvetage: 25.000 hommes au total étaient attendus. "Nous allons faire tous nos efforts pour sauver des vies", a déclaré le Premier ministre Shinzo Abe après une réunion de crise. 

Selon la compagnie Hokkaido Electric Power, 2,95 millions de foyers ont été privés d'électricité après le séisme, en raison de l'arrêt de toutes les centrales de la région. Le combustible de la centrale nucléaire de Tomari, qui a aussi été privée d'alimentation électrique extérieure, est refroidi grâce au courant fourni par des groupes électrogènes, selon les informations de la chaîne publique NHK.

Le Japon concentre 20% des séismes les plus forts sur terre

Le Japon est situé à la jonction de quatre plaques tectoniques et subit chaque année quelque 20% des séismes les plus forts recensés sur Terre.  Tout le monde garde en mémoire le terrible tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011 qui ont tué plus de 18.500 personnes et provoqué la catastrophe nucléaire de Fukushima

Ce séisme survient alors que l'archipel se remet à peine du passage du très puissant typhon Jebi qui a tué 11 personnes dans le sud-ouest.  Ce 21e cyclone de la saison a laissé dans son sillage des maisons en tout ou partie détruites, des poteaux à terre, des arbres arrachés, des toitures envolées (comme à la gare de Kyoto), des grues affaissées ou des véhicules accidentés.