Climat – Environnement

VIDEO : Ouverture de la pêche à la truite, attention aux règles

Par Faustine Mauerhan, France Bleu Besançon vendredi 13 mars 2015 à 11:31

Une truite Fario (image d'illustration)
Une truite Fario (image d'illustration) © Aaron Gustafson / Creative commons

La pêche à la truite ouvre ce samedi matin. Mais n’allez pas lancer vos lignes partout. En Franche-Comté et particulièrement dans le Doubs, la mauvaise santé des rivières imposent une réglementation plus stricte. Voici ce que vous avez le droit de faire, ou pas.

Les pêcheurs attendaient ça avec impatience. C’est enfin l’heure de l’ouverture de la pêche à la truite. A partir de ce samedi 14 mars, vous avez à nouveau le droit de chasser le poisson dans les rivières. Mais attention à ne pas faire n’importe quoi. Il y a des règles à respecter , sous peine, parfois, de grosses amendes.

 

Bonne nouvelle, le Dessoubre rouvre à la pêche

En 2014, l’annonce avait fait l’effet d’une bombe. A cause de la mauvaise qualité de l’eau, la surmortalité piscicole était très inquiétante. La fédération de pêche du Doubs avait pris une décision radicale : le Dessoubre était fermé à la pêche. Cette année, bonne nouvelle, vous pouvez à nouveau lancer vos lignes dans le cours d'eau;mais avec modération quand même prévient Christian Rossignon, biologiste à la fédération de pêche du Doubs. « La truite fario est de retour dans le Dessoubre mais l’abondance reste très faible, alors on autorise à nouveau les prélèvements mais de façon raisonnée tout de même . Les pêcheurs ont droit à deux truites fario par jours , indique le spécialiste. Mais celui qui voudra relâcher son poisson a bien sûr le droit de le faire !  »

La règle du "no kill" dans la Loue

Relâcher les poissons ne sera pas une option revanche, mais une obligation dans la Loue. La surmortalité est toujours aussi importante dans ce cours d'eau. La règle du "no kill" est imposée, sauf sur une toute petite portion, où la santé des poissons est meilleure, c'est-à-dire entre la source et Ornans . Là, vous êtes autorisé à garder une seule truite par jour et par personne .

Interdit de pêcher l’ombre commun

Mieux vaut ne pas être trop gourmand donc, surtout que la fédération de pêche du Doubs prévient : « Cette année nous n’avons pas fait d’alevinage dans le Dessoubre, car en amenant du poisson, explique Christian Rossignon, on est susceptible d’amener aussi des maladies ou des problèmes sanitaires. Nous n’avons pas voulu prendre le risque.  »

Un ombre commun (photo d'illustration) - Aucun(e)
Un ombre commun (photo d'illustration) - Zp
D’ailleurs, la fédération ne prend pour le coup aucun risque avec l’ombre commun. Sa pêche ne commencera qu'en mai mais notez déjà que vous n’aurez pas le droit de le capturer. La mortalité est trop importante, 70% de pertes d’effectifs en 2014 . Sa pêche est interdite. Des mesures particulières pour s’adapter et se protéger des épisodes de pollution, notamment au PCB, dans ces cours d’eau.

- Pêcher en dehors des horaires autorisées (30 minutes avant le levé du soleil et 30 minutes après le couché) pourra vous coûter 450 euros d’amende .

- Pêcher plus de poissons qu’autorisé, vous coûtera 150 euros + 30 euros par poisson en trop .

- Toute la réglementation est disponible sur le site internet de la fédération de pêche du Doubs.