Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

VIDÉO - Plus de 60 kg de déchets ramassés au Grau du Roi pour les 24 heures de l'environnement

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Les bénévoles et les habitants du Grau du Roi ont ramassé plus de 60 kg de déchets ce dimanche 31 mars lors de la deuxième édition des 24 heures de l'environnement.

Des vélos, des chaises, des chariots et même un scooter: les plongeurs ont trouvé toutes sortes de choses dans le port
Des vélos, des chaises, des chariots et même un scooter: les plongeurs ont trouvé toutes sortes de choses dans le port © Radio France - Julie Munch

Le Grau-du-Roi, France

Environ 80 bénévoles et habitants du Grau du Roi ont participé aux 24 heures de l'environnement organisées par le Seaquarium ce dimanche 31 mars.  Ils ont nettoyé les plages, les bords des routes et aussi le port de Port Camargue. A la fin de la journée, ils avaient ramassé plus de 60 kg de déchets. 

Des vélos, des chariots, et un scooter

Pendant que plusieurs équipes dépolluaient les terres, une équipe de plongeurs ont tenté de décrasser le port de Port Camargue. Ils ont trouvé des objets qui n'avaient rien à faire dans la mer: des vélos, des chariots et même un scooter ! "C'est inquiétant. On se dit que de nos jours avec toutes les campagnes de sensibilisation, il ne devrait pas y avoir autant d'incivilités. Donc il ne faut rien lâcher", déclare Virginie, une bénévole. 

Sur le quai, elle remonte les objets apportés par les plongeurs. "C'est dégouttant. Je suis sûre qu'il y en a encore pleins", témoigne Diane en sortant de l'eau dans sa combinaison de plongée. Son visage est couvert de traces de gazole. 

60 kg de déchets triés puis recyclés

Son coéquipier fait de la plongée depuis 20 ans. Nager dans les eaux troubles du port n'est pas une partie de plaisir mais il le fait par amour de la mer et de son écosystème: "Si nous ne nettoyons pas, nous aurons une mer vraiment très polluée et sans poissons", affirme-t-il. 

Tous les déchets récoltés ont été mis dans des camions pour être triés puis recyclés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu